Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Le Conseil de l’Europe s’oppose à la circoncision des enfants

Le Conseil de l’Europe s’oppose à la circoncision des enfants

Une bonne nouvelle ne vient jamais seule : après les ombudsmans des pays nordiques lundi dernier, c’est au tour du Conseil de l’Europe de prendre position contre la circoncision des enfants.

Avant hier, l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a en effet voté une résolution intitulée « Le droit des enfants à l’intégrité physique ».

Différentes pratiques y sont qualifiées de « violations de l’intégrité physique des enfants », dont la circoncision masculine.

Logo du Conseil de l'Europe

La liste complète comprend :

  • les mutilations génitales féminines ;
  • la circoncision des jeunes garçons pour des motifs religieux ;
  • les interventions médicales à un âge précoce sur les enfants intersexués ;
  • les piercings, les tatouages ou les opérations de chirurgie plastique qui sont pratiqués sur les enfants, parfois sous la contrainte.

Dans cette résolution, l’APCE appelle les États membres à « définir clairement les conditions médicales, sanitaires et autres à respecter s’agissant des pratiques qui sont aujourd’hui largement répandues dans certaines communautés religieuses, telles que la circoncision médicalement non justifiée des jeunes garçons. »

Elle invite également les États à « engager un débat public, y compris un dialogue interculturel et interreligieux, afin de dégager un large consensus sur les limites à ne pas dépasser en ce qui concerne les atteintes à l’intégrité physique des enfants compte tenu des normes des droits humains  » et à « adopter des dispositions juridiques spécifiques pour que certaines interventions et pratiques ne soient pas réalisées avant qu’un enfant soit en âge d’être consulté. »

La résolution a été adoptée par un vote de 78 voix pour et 13 voix contre, avec 15 abstentions : voir le détail.

Les travaux du Circumcision Resource Center (Centre de Ressources sur la Circoncision, CRC) et du Jewish Circumcision Resource Center (Centre Juif de Ressources sur la Circoncision, une section du CRC) ont été utilisés pour soutenir le rapport en faveur de la résolution.

Le Docteur Ronald Goldman, directeur exécutif du CRC, s’est félicité de cette nouvelle.

« Nous sommes très heureux du travail réalisé en faveur de cette résolution et de ce résultat décisif. Nous espérons que cette résolution élargira le débat sur la circoncision et les droits des enfants et augmentera la reconnaissance du préjudice physique, sexuel et psychologique. », a-t-il déclaré.

Sources : APCEThe Jerusalem PostSalem News

 

Le Conseil de l’Europe, qu’est-ce que c’est ?

Le Conseil de l’Europe est une organisation gouvernementale instituée le 5 mai 1949 par le traité de Londres. Elle est la doyenne des organisations européennes, par le biais des normes juridiques dans les domaines de la protection des droits de l’homme, du renforcement de la démocratie et de la prééminence du droit en Europe. C’est une organisation internationale dotée d’une personnalité juridique reconnue en droit international public et qui rassemble 800 millions de ressortissants de 47 États membres. (Wikipedia)

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page