Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Finlande : la circoncision remise en cause par le Défenseur des enfants

Finlande : la circoncision remise en cause par le Défenseur des enfants

En Finlande, le Défenseur des enfants Tuomas Kurttila a proposé une législation interdisant la circoncision non thérapeutique des garçons mineurs, d’après une information relayée par le Finland Times en octobre. L’initiative a été soumise au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé.

défenseur des enfants Finlande

Tuomas Kurttila, Défenseur des enfants de Finlande.

Dans ce pays, la circoncision des garçons mineurs est actuellement réglementée par une directive ministérielle, mais pas par un texte de loi. Selon Kurttila, les directives ministérielles ne sont pas suffisamment contraignantes puisque dans l’état actuel des choses elles n’obligent pas les parents à requérir l’avis de l’enfant sur la circoncision.

« Les directives ne demandent pas le consentement explicite de l’enfant concernant la mesure, alors même que l’enfant est incapable de comprendre le sens de la circoncision », a déclaré Kurttila dans un communiqué. D’après lui, le droit à l’intégrité physique de tous les enfants doit être garanti dans le pays.

Rappelons qu’en septembre 2013, les Défenseurs des enfants des cinq pays nordiques avaient signé une résolution demandant à leurs gouvernements respectifs de « prendre les mesures nécessaires pour assurer que les garçons obtiennent le droit de décider eux-mêmes s’ils veulent ou non se faire circoncire. »

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page