Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Danemark : les médecins qualifient la circoncision de mutilation
Danemark : les médecins qualifient la circoncision de mutilation

Danemark : les médecins qualifient la circoncision de mutilation

La Société Danoise de Médecine Générale (Dansk Selskab for Almen Medicin – DSAM) a déclaré que la circoncision d’enfant à visée non thérapeutique constitue une mutilation.

Il s’agit d’une réponse adressée au Conseil danois de la Santé, qui avait lancé une consultation sur la prise en charge de la circoncision des mineurs. La date limite des audiences était fixée au 21 janvier.

Voici le communiqué publié sur le site de la DSAM :

Commentaire sur l’encadrement de la circoncision masculine

Le conseil de la Santé a lancé une consultation sur son projet ‘Encadrement de la circoncision des garçons’. Après débat, l’Assemblée des Directeurs de la DSAM est parvenue à la conclusion que la circoncision ne peut être effectuée qu’en cas d’indication médicale. Si la circoncision est réalisée sans indication médicale, c’est une mutilation.

La DSAM compte environ 3000 membres et regroupe les deux tiers des médecins généralistes du pays, rapporte le quotidien danois BT.

Cette prise de position formelle s’inscrit dans la lignée d’autres déclarations d’organisations médicales et de droits des enfants de pays nordiques, décidément très en avance sur ce sujet.

Le 30 septembre dernier, les ombudsmans des cinq pays nordiques avaient en effet signé une résolution condamnant la circoncision non thérapeutique des enfants, avant d’être rejoints par l’Association Nordique de Sexologie Clinique. En 2012, un représentant de la Société Suédoise de Pédiatrie avait déjà condamné la pratique en employant le mot de « mutilation ».

Interrogé par BT, le professeur Morten Frisch (auteur d’une étude phare sur les conséquences de la circoncision sur la sexualité, publiée en 2011) a déclaré qu’il s’agissait « d’un signal très important » qui pourrait être « le début de la fin de la circoncision rituelle des garçons au Danemark. »

D’après un sondage publié en juillet 2013, 71 % des Danois sont favorables à une interdiction de la circoncision des enfants, tandis que 17 % sont contre.

Source : BT.dk

Mise à jour du 24.01

L’Association Médicale Danoise (Lægeforeningen) a elle aussi pris position sur la question dans un document publié le 20 janvier.

En la personne de son président, Mads Koch Hansen, l’association s’est déclarée catégoriquement opposée à la circoncision des enfants, sauf en cas d’indication médicale.

Hansen ajoute que la circoncision non thérapeutique devrait attendre jusqu’à ce que l’individu soit assez grand pour fournir un consentement éclairé.

Sources : The Copenhagen Post, Laeger.dk

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page