Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Soutenir la publication de l’ouvrage INTACT: Men As They Were Born to Be, de Trish Causey

Soutenir la publication de l’ouvrage INTACT: Men As They Were Born to Be, de Trish Causey

Américaine, Trish Causey se définit comme écrivaine, créatrice et ArtistActivist. Droit au Corps soutient la publication de son dernier ouvrage INTACT: Men As They Were Born to Be (INTACT : Les hommes comme ils sont nés).

collecte fonds gofundme trish causey livre intact men as they were born to be

Trish Causey a défendu de nombreuses causes au fil des ans, et la cause qui l’intéresse principalement est « l’intactivisme », qui vise à mettre fin à la mutilation sexuelle des enfants, garçons filles et intersexes. L’originalité de son livre INTACT: Men As They Were Born to Be est d’avoir un message positif, sur le prépuce et ses multiples rôles, notamment dans la sexualité.

Initiative salutaire, Trish lance en 2017 un sondage en 29 questions destiné aux hommes intacts. Pendant 14 mois, elle approfondit les données recueillies avec les 159 témoins provenant de 28 pays. Ce matériel est la base de son livre qui traite aussi des multiples aspects de la circoncision, avec des grands spécialistes de la question, de Brian D. Earp à Ryan McAllister en passant par Robert Van Howe.

Vu de Droit au Corps, cela fait du bien alors que nous devons sans cesse résister émotionnellement au spectacle sidérant de l’ablation du prépuce qui affecte… près d’un tiers des hommes sur la planète. Pire encore, depuis une décennie la circoncision est promue à grande échelle en Afrique par l’OMS même, avec le puissant soutien des organisations « philanthropiques » majeures (Bill & Melinda Gates Foundation, Johns Hopkins, Clinton Health Access Initiative, PEPFAR…), dans un flagrant vice du consentement des bébés, des hommes et des adolescents à qui l’on cache les dégâts de la circoncision. En 10 ans, cette campagne de « santé publique » a déjà fait 19 millions de victimes. Bien qu’une récente étude montre que des hommes circoncis dans le cadre de cette campagne sont par la suite davantage infectés par le VIH que leurs homologues non circoncis, cette même étude recommande l’intensification de cette campagne. Il faut aussi supporter le spectacle des stars du show business vantant la jouvence des produits cosmétiques à base de prépuce de bébé, de Kate Perry à Sandra Bullock en passant par Cate Blanchett. Aux avant-postes de cette folie collective, BraveBoy est une application multimédia, mise au point par des scientifiques financés sur fonds publics, en vue de manipuler les enfants récalcitrants pour les convaincre de se laisser circoncire.

Droit au Corps a pris contact avec Trish Causey qui a donné son accord pour qu’une traduction française d’une partie des témoignages soit gratuitement accessible au public francophone.

Reste pour Trish à recueillir 6000 euros pour aller au bout de cette publication. Si vous souhaitez apporter votre pierre, c’est ici : GoFundMe

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page