Vous êtes ici : Accueil > Conséquences de la circoncision > Les conséquences de la circoncision sur la sexualité
Les conséquences de la circoncision sur la sexualité

Les conséquences de la circoncision sur la sexualité

La circoncision, qui consiste en l’ablation du prépuce, entraîne inévitablement des conséquences sur la sexualité de l’homme, puisqu’elle prive celui-ci d’une grande quantité de tissu sexuel et des différentes fonctions qui y sont liées. Des effets négatifs sont également observables chez le partenaire sexuel féminin.

Sommaire :

  1. La perte d’une zone érogène
  2. La désensibilisation progressive du gland
  3. La perte du mécanisme de glissement
  4. Témoignages d’hommes circoncis à l’âge adulte
  5. Notes et références

La perte d’une zone érogène

Comme nous l’avons vu dans cet article, le prépuce possède une fonction sensorielle : il contient plusieurs milliers de terminaisons nerveuses que l’on retrouve notamment au niveau de la bande striée, structure unique du corps humain. [1]

Une grande étude publiée en 2007 visant à déterminer la sensibilité des différentes parties du pénis rapporte que le prépuce en est la partie la plus sensible. [2]

Extrait de l’étude (cliquez pour agrandir) :

Etude du Docteur Sorrells sur la sensibilité du pénis

Interview du Docteur Sorrells, qui a mené l’étude :

À voir également, le commentaire du chercheur américain Ryan McAllister : cliquez ici pour visionner.

La désensibilisation progressive du gland

Le prépuce recouvre et protège le gland du pénis en préservant l’humidité et la souplesse de sa muqueuse tout au long de la vie. [3]

Après la circoncision, le gland se retrouve exposé de manière permanente à l’air et aux frottements avec les vêtements.

S’opère alors progressivement un processus de kératinisation de la muqueuse du gland (apparition progressive de kératine, substance fibreuse et résistante, qui fait que la peau s’épaissit, durcit et se désensibilise).

Le gland, normalement lisse et humide sur un pénis intact, s’assèche, se durcit et devient rugueux sur un pénis circoncis. La muqueuse perd également de sa couleur naturelle, prenant un aspect plus pâle.

Par conséquent, le gland d’un pénis circoncis est moins sensible que celui d’un pénis intact, [2] et cette désensibilisation pourrait s’aggraver avec le temps.

 

Comparaison de la texture du gland entre un pénis circoncis et intact

A gauche, pénis intact avec prépuce rétracté laissant apparaître le gland à l’aspect lisse et humide. A droite, pénis circoncis : le gland est kératinisé, donc sec et rugueux.

La perte du mécanisme de glissement

Un problème pour l’homme…

Le prépuce est mobile : lors du rapport sexuel, il glisse de haut en bas le long de la verge, assurant un confort à l’homme ainsi qu’à sa partenaire sexuelle (à notre connaissance, il n’y a pas encore d’études qui ont été menées sur les conséquences éventuelles chez le partenaire sexuel).

C’est ce qu’on appelle le mécanisme de glissement (gliding action).

Le mouvement de glissement du prépuce expliqué en vidéo d’animation :

La circoncision prive l’homme de ce mécanisme, donc de l’action de glissement, et explique l’inconfort que cela peut provoquer lors d’un rapport sexuel ou lors de la pratique de la masturbation.

En effet, en fonction de la quantité de peau retirée, certains hommes circoncis ressentent une gêne, notamment lors de la masturbation ; dans ce cas, l’utilisation de lubrifiant semble nécessaire afin de pallier au mécanisme de glissement et au manque d’humidité, tous deux assurés naturellement par le prépuce chez l’homme intact.

… et également pour la femme

Une femme pensive

Une étude datée de 1999 [4] et menée auprès de femmes ayant eut des relations sexuelles avec des hommes circoncis et des hommes intacts a notamment montré que :

  • Avec un partenaire sexuel circoncis, les femmes avaient moins de possibilités à parvenir à l’orgasme vaginal.
  • Les femmes se plaignent plus souvent d’inconfort vaginal avec un partenaire sexuel circoncis.
  • Plus de femmes affirment n’avoir jamais eu d’orgasme vaginal avec un partenaire sexuel circoncis qu’avec un partenaire sexuel intact.
  • Plus de femmes affirment n’avoir jamais eu d’orgasmes multiples avec un partenaire sexuel circoncis.
  • Plus souvent elles affirment que les sécrétions vaginales diminuent quand le coït progresse avec leur partenaire sexuel circoncis.
  • Les femmes préfèrent les rapports sexuels vaginaux avec un partenaire sexuel intact plutôt qu’avec un partenaire sexuel circoncis.

L’étude conclut : « Il est clair que le pénis anatomiquement intact offre une expérience plus gratifiante pour la femme pendant le coït. »

Une étude de 2003 a montré que les femmes avaient considérablement plus de risque de souffrir de sécheresse vaginale durant les rapports sexuels avec un homme circoncis plutôt qu’avec un homme intact. [5]

En 2011, une étude danoise [6] ayant porté sur plus de 5000 personnes a rapporté que les partenaires sexuelles d’hommes circoncis ont :

  • 2 fois plus de risque d’être sexuellement frustrées ;
  • 3 fois plus de risque de fréquentes difficultés à atteindre l’orgasme ;
  • 8 fois plus de risque de ressentir des douleurs pendant un rapport – ce que l’on nomme également dyspareunie.
Une femme s'interroge

Comment tout cela s’explique-t-il ?

Les chercheurs ont expliqué que le mécanisme de glissement assuré par le prépuce permettait de stimuler les parois vaginales durant le coït, aidant ainsi la partenaire sexuelle à parvenir à l’orgasme plus rapidement et plus souvent. Sans l’action de glissement du prépuce, ils suggèrent qu’il peut être plus difficile pour elle d’arriver à l’orgasme durant le coït.

De plus, toujours du fait de l’absence de mécanisme de glissement, le coït avec un homme circoncis peut provoquer un inconfort chez la partenaire sexuelle à cause des frictions, abrasions et une perte des sécrétions naturelles. Fleiss et Hodges (2002) expliquent ainsi que le manque d’action de glissement a pour conséquence d’entraîner les lubrifications vaginales en dehors du vagin. [7]

Ce désagrément s’explique aussi par le fait qu’un homme circoncis a un gland kératinisé, donc sec et moins sensible. Le risque d’avoir des difficultés à atteindre l’orgasme et de devoir s’y prendre de façon plus vive pour y parvenir est plus élevé chez l’homme circoncis que chez l’homme intact, ce qui peut entraîner une expérience douloureuse pour la partenaire sexuelle ainsi qu’un risque accru de sécheresse vaginale.

Interview du Docteur Frisch qui a conduit l’étude danoise de 2011 :

Lien vers l’article associé : La circoncision peut altérer la vie sexuelle

Betty Dodson et Carlin Ross, animatrices du site dodsonandross.com, expliquent pourquoi elles préfèrent un partenaire sexuel intact :

Témoignages d’hommes circoncis à l’âge adulte

Les hommes circoncis durant l’enfance ont naturellement des difficultés à réaliser ce qu’ils ont perdu sur le plan sexuel. Les rares hommes circoncis à l’âge adulte sont les seuls à pouvoir comparer l’avant et l’après.

Comme nous l’avons vu précédemment, le prépuce joue un rôle important dans la sexualité de l’homme : on retrouve donc logiquement un grand nombre d’entre eux qui décrivent une vie sexuelle de moins bonne qualité après la circoncision.

La vue sans la couleur serait une bonne analogie … pouvoir voir uniquement en noir et blanc, plutôt qu’en couleur est la différence entre jouir sans et avec un prépuce. Sans le prépuce, il y a des sensations qu’on est incapable de ressentir.  – Paul Tardiff, circoncis à 30 ans

Une des plus grosses erreurs de ma vie… Le plaisir sexuel a été réduit d’au moins 70 % à la fois en intensité et au niveau de l’éventail des sensations. –William E. Krueger, circoncis à 30 ans

Voici l’interview de Nicholas Kusturis,  circoncis à 18 ans :

Et l’interview de Michael Wicks, circoncis à 30 ans :

Une étude auprès de juifs soviétiques, circoncis après leur arrivée en Israël, souligne que 54 % étaient satisfaits sexuellement avant la circoncision, mais que seuls 24 % l’étaient après la circoncision. [8]

En 2004, le Docteur Denniston étudia 38 hommes qui avaient eu des rapports sexuels avant et après avoir été circoncis : 22 hommes (58 %) ressentaient une diminution du plaisir durant le rapport sexuel et auraient préféré ne pas avoir été circoncis. [9] Ce résultat est évocateur, même si une étude réalisée sur un plus grand échantillon d’hommes serait plus pertinent.

Une étude coréenne de 2007 ayant porté sur des hommes circoncis à l’âge adulte a montré une diminution du plaisir lors de la masturbation après la circoncision dans 48 % des cas (tandis que 8 % rapportaient une augmentation du plaisir) et une augmentation de la difficulté à se masturber dans 63 % des cas (tandis que 37 % disaient qu’elle était plus facile). Au final, environ 6 % des participants ont répondu que leur vie sexuelle s’étaient améliorée, tandis que 20 % rapportaient une vie sexuelle moins bonne après la circoncision. [10]

Solinis et Yiannaki (2007) rapportent que 35 % des hommes de leur étude ont décrit une vie sexuelle moins bonne après la circoncision (contre 16 % qui la jugent meilleure). [11]

Enfin, les hommes ayant restauré leur prépuce affirment généralement qu’ils ressentent plus de plaisir sexuel qu’avant, et c’est également le cas pour leurs partenaires sexuelles.

Concernant les hommes qui n’indiquent pas de changement voire une vie sexuelle améliorée, cela peut être justifié par :

  • Une pathologie du prépuce les empêchant de profiter de leur vie sexuelle ; il est donc logique que l’ablation de l’élément atteint ait profité à leur vie sexuelle.
  • Une conséquence psychologique dénommée « déni de la perte » n’est pas à exclure : voir notre article sur les conséquences psychologiques de la circoncision.

Notes et références

1. Taylor JR, Lockwood AP, Taylor AJ. The prepuce: specialized mucosa of the penis and its loss to circumcision. Br J Urol 1996;77:291-295.

2. Sorrells ML, Snyder JL, Reiss MD, et al. Fine–touch pressure thresholds in the adult penis. BJU Int 2007;99:864–9.

3. Parkash S, Raghuram R, Venkatesan, et al. Sub-preputial wetness – Its nature. Ann Nat Med Sci (India) 1982;18(3):109–12.

4. O’Hara K, O’Hara J. The effect of male circumcision on the sexual enjoyment of the female partner. BJU Int 1999;83 Suppl 1, 79-84.

5. Bensley, G. and Boyle, G., « Effects of Male Circumcision on Female Arousal and Orgasm, » N Z Med J 116 (2003): 595-596.

6. Frisch M, Lindholm, Grønbæk M. Male circumcision and sexual function in men and women: a survey-based, cross-sectional study in Denmark. Int J Epidemiol 2011;40(5):1367-81.

7. Fleiss PM, Hodges FM. What your Doctor May Not Tell You About Circumcision. New York: Warner Books, 2002: pp. 27–28, 87.

8. Aldeeb Abu-Sahlieh, Sami A.: Circoncision masculine – circoncision féminine: débat religieux, médical, social et juridique, p. 231.

9. Denniston GC. Circumcision and sexual pleasure. In: Denniston GC, Hodges FM, Milos MF. (eds.) Flesh and Blood: Perspectives on the Problem of Circumcision in Contemporary Society. New York: Kluwer Academic/Plenum Publishers, 2004: pp.45–53.

10. Kim D, Pang M. The effect of male circumcision on sexuality. BJU Int 2007;99(3):619–22.

11. Solinis I, Yiannaki A. Does circumcision improve couple’s sex life? J Mens Health Gend 2007;4(3):361.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver l'article:

  • circoncision avant apres
  • pénis circoncis
  • circonsision
  • circonci
  • homme circoncis

91 commentaires

    • En complément, voici la mise à jour de mon article sur les petits orgasmes (merci de supprimer la version précédente (29 juin) :

      91% des circoncis ne peuvent pas jouir des petits orgasmes en série,
      77% des hommes intacts y parviennent ; témoignez !

      « L’amour, c’est d’abord une respiration… » Morice Bénin

      Podnar a démontré que l’absence du réflexe sacré (bulbo-caverneux), relativement rare chez les hommes intacts (27% des cas), est très fréquente chez les circoncis (92% des cas) (1). Nous allons voir qu’il en est de même pour les petits orgasmes qui sont très appréciés par les intacts, de toute antiquité ; le Tantrisme les recommande parce qu’ils épargnent la semence et plusieurs hommes affirment qu’ils sont une partie importante de leur vie sexuelle. Nous avons cependant l’exemple d’un circoncis qui a pu y parvenir après restauration du prépuce. Encore insuffisamment vérifiée, cette différence est l’objet de l’enquête suivante.

      De même que le clitoris est source de sensations intenses différentes des sensations vaginales, le prépuce procure des plaisirs, parfois mal connus, différents de ceux du gland. Manié avec délicatesse, l’organe sexuel féminin (comme rappelé par le prix Nobel de médecine Georges Wald (2) ) de l’homme apporte des joies aussi exquises qu’infinies.

      Les « petits orgasmes » en série masculins (3) sont de brèves contractions (durcissements) du pénis accompagnées d’un plaisir intense, similaires aux orgasmes clitoridiens. Ils se produisent sans éjaculation ; la contraction provoque la fermeture du sphincter qui autorise le passage du sperme des vésicules séminales dans l’urètre. A la différence des contractions groupées en grappe du grand orgasme, celles-ci sont isolées (quelques secondes entre chacune) et répétables à l’envi : 120 en 10 minutes, 1 toutes les 5 secondes, ou davantage. Ils sont la plus grande jouissance des préludes de l’amour mais n’ont rien à voir avec l’éjaculation retardée (« edging »). Susceptibles de se produire fortuitement pendant l’érection, ils peuvent être obtenus sans mouvement, après pénétration. Ils sont également procurés par simple respiration profonde en gonflant bien le bas du ventre, par caresse légère et lente, à sec, du périnée à l’extrémité du prépuce en insistant sur l’anneau de l’extrémité, par de petits étirements du prépuce rétracté ou par de petites pressions du doigt sur le frein.

      (1) Podnar S. Le déclenchement clinique du réflexe pénilo-caverneux chez les hommes circoncis », BJUI 2011, 109, 582-86
      (2) Wald G. Circumcision. 1975 (inédit). Harvard university library (archives).
      http://hul.harvard.edu/huarc (box 103)
      (3) Brauer A & D. How you and your lover can give each other hours of extended sexual orgasm. http://www.amazon.com/ESO-Lover-Extended-Sexual-Orgasm/dp/0446677620

      Sur 50 réponses de circoncis à la dernière question ci-dessous, 45 (90%) sont négatives, contre 6 (23%) chez 26 intacts. Pourriez-vous donner votre témoignage (ou celui de votre compagnon) et celui de vos amis.

      Michel Hervé Bertaux-Navoiseau – h.navoiseau@gmail.com

      1/ Facultatif (utile pour la crédibilité)
      – nom :
      – adresse de courriel :

      2/ Utile
      – âge :

      3/ Etes-vous (ou votre compagnon) circoncis :

      Au cas où cela serait nouveau pour vous, offrez-vous un ou plusieurs bons essais en utilisant les méthodes ci-dessus décrites avant de répondre au 4/.
      4/ Pouvez-vous (peut-il) éprouver le(s) petit(s) orgasme(s) répétitifs par contraction brève du pénis sans éjaculation :

      5/ Si oui, les considérez-vous comme une partie importante de votre vie sexuelle ?

      Vous pouvez répondre anonymement à cette adresse : https://fr.surveymonkey.com/s/GLTQW5N

  1. Article très intéressant ! Je ne suis pas circoncis, mon compagnon l’est, et je constate une différence au niveau du plaisir… Il est étonné que mon gland soit sensible, puisque le sien l’est beaucoup beaucoup moins ! Ayant été circoncis à la naissance, il n’a donc jamais connu cette sensation. L’éjaculation met beaucoup de temps à venir, et même pour la masturbation il faut toujours utiliser un lubrifiant, ce qui n’est pas toujours très pratique…

    Par contre je me pose une question par rapport à la restauration du prépuce… Si le gland est kératinisé, comment une restauration du prépuce pourrait amener à une « redécouverte » des sensations ?

    • Bonjour Fred,

      votre témoignage est intéressant, de même que votre question !

      Avec le temps, un processus de dékératinisation s’opère une fois le gland protégé de nouveau.

      Je vous invite à vous inscrire sur le forum stopcirconcision.com dans lequel vous trouverez une catégorie dédiée à la restauration du prépuce. Les membres du forum seront heureux de pouvoir vous aider.

      N’hésitez pas non plus à partager votre témoignage.

      Bonne journée et à bientôt !

      Nicolas

  2. Bonjour,moi je me suis fait circoncis voilà maintenant près d’un an et la cicatrisation n’est pas totalement effective. Je sens toujour la plaie…cela peut être due à quoi? Aidez moi s’il vous plait.merci

    • Bonjour Veras,

      êtes-vous allé voir un médecin ? Il s’agit de la meilleure chose à faire.

      Vous pouvez aussi partager votre témoignage sur ce forum.

      Bon courage !

      • bonjour,je suis biensur aller voir un médecin(celui la même qui a pratiquer l’operation)et voici ce qu’il ma prescrit:diprosalique pomade. J’ai appliquer la pomade comme il ma demandé,mais l’interieur ne s’est pas pour autant cicatrisé.
        Combien de temps pensez vous que dure une cicatrisation dans le cas d’une circoncision normale?
        Et quels peuvent être les facteurs qui empêche cette cicatrisation.
        Merci de m’eclairecir…

        • Cette réponse n’engage que moi. Elle émane des infos glânées auprès de fraîchement circoncis.
          Environ 2 semaines pour cicatriser (cicatrice sêche mais encore fragile) et 4 à 6 semaines avant de pouvoir s’en servir. à conseiller : des bains dans une solution desinfectante ou simplement dans une solution à la camomille et surtout laisser le pénis le plus possible à l’air libre pour désécher la cicatrice.
          SI pommade, j’opterai pour la pommade bépanthène. Elle a un bon effet sur des blessures.
          Afin d’éviter les érections nocturnes et matinales, se lever toutes les 3 à 4 heures pour uriner (mettre le réveil). Les érections sont un mécanisme naturel qui bloque la véssie.

        • Faites une sérologie à l’herpès (?), cela pourrait expliquer la chose.

  3. Bonsoir et merci de m’écouter.
    Pour mon cas,la limite de la partie circoncie présente une peau épaisse faisant croire à des kelloïdes.
    Pensez vous qu’une circoncision mal faite peut causer l’absence de plaisir lors des rapports sexuels chez l’homme? Je veux dire,le médecin peut-il par mégarde sectionner quelque chose qui peut entrainer la perte du plaisir sexuel???

  4. Bonjour,

    J’ai été circoncis à l’âge adulte, circoncision basse et relâchée (pas haute et serrée, qui doit être nettement moins confortable et « pratique »).

    Concernant ma sexualité, je ne suis pas du tout d’accord avec vous, pour moi les effets ont été totalement bénéfiques. Je peux toujours me masturber sans problèmes, la technique est juste un peu différente. L’orgasme vient juste un peu plus tard (différence minime, mais à « pleine vitesse », disons qu’il faut une petite minute de plus qu’avant, ce qui n’est généralement pas négligeable pour la partenaire). Je jouis aussi bien, voire mieux … Donc voila, c’est mon expérience, et je la partage a priori avec plusieurs personnes.

    il faut différencier la circoncision basse et lâche de la haute et serrée. Il semblerait que cette dernière (surtout en vogue dans certaines communautés nord-américaines protestantes à la fin du XXe siècle) soit plus problématique, car la masturbation devient compliquée (lubrifiant parfois obligatoire …) et l’érection peut être douloureuse.

    Salutations

    • Bonjour,

      bien que la plupart des hommes semblent rapporter une vie sexuelle de moins bonne qualité après avoir été circoncis à l’âge adulte, pour d’autres c’est effectivement le contraire : cela est d’ailleurs mentionné dans l’article (étude coréenne, étude de Solinis et Yiannaki…).

      Quoi qu’il en soit, Droit au Corps ne s’oppose pas à la circoncision d’hommes adultes étant en capacité de donner un consentement libre et éclairé.

      Ainsi, tant mieux pour vous si vous êtes heureux de votre état.

      Si ce n’est pas indiscret, quelle est la raison qui vous a poussé à vous faire circoncire ? Aviez-vous été mis au courant des différents types de circoncision et des dommages potentiels de l’opération ?

      Merci et à bientôt.

  5. Bonjour! mon conjoint se fait circoncis demain, raison medical ( phimosis ) le prépuce ne remonte plus une fois decendu et aussi une douleur si la peau reste en bas du prépuce ou quand il y a mouvement.. Il doit faire en sorte que la peau ne décend jamais.
    Il a 34 ans et cela nous inquiete beaucoup sur la procèdure car l’urologue, premiere sugestion c’etais la circoncision. Nous trouvons ca intense et j’ai vue sur internet qui a d’autre procédure. Quoi faire? Je suis prete a demander au Medecin si il y a une autre facon avant l’operation.
    Je ne veux pas que cela soit une expérience négative pour mon conjoint.
    Merci

    • Prenez le temps de la réflexion, manifestement vous n’êtes pas tous les deux d’accord, c’est une opération importante, avec des conséquences sérieuses. Pourquoi ne pas consulter plusieurs urologues ?

    • Ca peut effectivement être une expérience négative, comme toute autre opération chirurgicale, entre autres du fait de la possibilité de complications plus ou moins sérieuses à plus ou moins long-terme. Il est étonnant que l’urologue ait commencé par proposer la circoncision, il faudrait normalement commencer par quelque chose de moins invasif et qui permette de conserver le prépuce et ses fonctions. Cela devrait vous inciter à consulter un autre spécialiste qui vous invitera d’abord à recourir aux crèmes appropriées (qui suffisent la plupart du temps) et/ou le stretching puis éventuellement à la préputioplastie.

    • Bonjour Cristina,

      il est malheureusement très fréquent qu’un urologue propose la circoncision en première intention.

      Il existe pourtant des alternatives non invasives, comme des crèmes ou des techniques d’étirement de la peau (stretching). Ou alors, comme l’a dit Olivier ci-dessus, il y a la préputioplastie.

      Voici un article explicatif sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Plastie_de_Duhamel

      Parlez en à votre urologue et n’hésitez pas à en consulter un autre. La circoncision est irréversible ! Il serait dommage que votre conjoint se fasse circoncire alors qu’il aurait pu être traité en conservant son prépuce.

      N’hésitez pas à nous tenir au courant des suites de vos démarches.

      Nicolas

  6. Salut!

    Ma conjointe voudrait que je me fasse circoncir par ce qu’elle croit que ça diminue le risque d’infections chez elle et augmente la durée d’un rapport sexuel en retardant l’éjaculation. Je ne sais vraiment pas quoi décider. Après lecture de cet article, je me demande si la circoncision a des avantages.
    Merci

    • Les risques d’infections sont infiniment moindre que les risques de complications que vous prenez sur vous (environ 5%). Et je ne parle pas des complicaiton à long terme (environs 10 à 20% des hommes se désensibilisent).
      Les propabilités pour le cancer du penis 1:110.000, pour transmettre le HPV : 1:20.000.
      Oubliez ça SVP, c’est une ineptie statistique et un contre-sens par rapport à l’évolution.
      Vous vous lavez, vous évitez la promiscuité sexuelle, celà devrait suffir à Madame.

    • Bonsoir Mike,

      le prépuce fait partie intégrante des organes génitaux masculins et féminins : il s’agit d’une partie naturelle et utile (lire cet article).

      Votre conjointe a probablement un biais culturel en faveur de la circoncision pour vous demander une chose pareille. Quelle serait sa réaction si vous lui demandiez de se faire enlever son prépuce clitoridien ou ses petites lèvres ?

      Quoi qu’il en soit, il s’agit de votre corps et vous êtes libre d’en faire ce que bon vous semble.

      Bonne soirée,

      Nicolas

    • Lavez-vous avant chaque rapport, cela la rassurera ; un intact propre vaut mieux qu’un circoncis sale !

  7. Bonjour,pensez vous que les cheloïdes qui apparaissent après une circoncision peuvent disparaître tout seule ou il faut nécessairement une réparation chirurgicale? Merci

    • Bonjour Veras,

      le mieux est d’aller consulter un spécialiste.

      D’après allodocteurs.fr, « Ces cicatrices peuvent s’enlever chirurgicalement mais le problème c’est qu’elle réapparaissent dans 30 à 70 % des cas. On peut alors réaliser des injections de corticoïdes pour limiter ce phénomène. »

      Bon courage !

  8. J’ai été circoncis avant mes 10 ans (6 ans il me semble, raison médical, basse et lâche [?]) J’ai aujourd’hui 21 ans et bon dieu que je suis content d’être circoncis. Je n’ai ABSOLUMENT aucun problème, bien au contraire, moi qui sort beaucoup et aime avoir des aventures dès que possible, j’ai eu à de multiples reprises l’occasion d’en parler avec les filles avec qui je couche. Le verdict est sans appel, elle m’ont TOUTES dit qu’elle trouvais ça plus propre, plus sain, plus beau et plus attirant.

    je comprend les problèmes que cela peut apporté et cela me semble tout a fait logique de définir cette pratique comme contre-nature. Je comprend également la logique de perte de sensibilité via le processus de kératinisation, cela me semble tout à fait cohérent.. seulement voilà, mes orgasmes sont puissant, je n’ai AUCUN problème. Et pour le plaisir procuré du coté féminin… je risque d’être taxé de prétentieux. Je peux vous promettre que j’ai des relations sexuelles de manière TRÈS fréquentes et bénéficie donc d’un large retour du point de vue féminin. Si cette événement avais entraîné quoi que ce sois dans ma vie je ne pourrais qu’être d’accord, seulement il n’en est rien. J’ai une vie sexuelle absolument merveilleuse.
    Il n’y a AUCUN impact dans mon cas. Et je ne m’avance pas trop en disant que ça m’est même bénéfique !

    Je trouve que vous faites PEUR au gens.
    SI CET ACTE ÉTAIT AUSSI PRÉJUDICIANT QUE VOUS TENTEZ DE LE FAIRE CROIRE, CELA SERAIT DE NOTORIÉTÉ PUBLIQUE.

    Malgré tout ce que je viens d’expliquer, je suis CONTRE la circoncision imposé. c’est avant-tout contre-nature et potentiellement source de petites complications, même si je ne suis pas concerné par aucune de ces complications et que cela concerne sans doute beaucoup moins de personnes que cet article essaye de faire croire.

    Par exemple:
    Processus de désensibilisation, de kératinisation.
    Oui mais:
    Risque d’acquisition du VIH par l’homme circoncis réduit de 60%. (Srce: ANRS)
    alors dans cet exemple, vous choisissez quoi ??…

    Pour conclure; il y a des avantages et des inconvénients. Tout comme rester « intact ». Je pense profondément que les deux se valent.

    Je serais heureux de rassuré des personnes, et d’apporter mon aide à n’importe qui dans le besoin d’information !
    N’hésitez donc pas à me questionner à ce propos !

    Et puis circoncis ou pas… sortons couvert :D

    Peace.
    Seb.

    • Bonjour Seb,

      nous sommes donc d’accord sur l’essentiel puisque vous êtes contre la circoncision forcée :-)

      J’aimerais néanmoins répondre sur les autres points que vous avez abordé :

      – Tant mieux pour vous si vous êtes content de votre état, c’est le principal !

      Cela étant dit, si vous avez été circoncis à 6 ans, vous ne pouvez pas savoir à quoi ressemble une sexualité avec prépuce.

      Le prépuce est un tissu érogène qui participe notamment à la sexualité, voir cet article.

      – Le fait que des femmes disent préférer un pénis sans prépuce ne saurait légitimer la circoncision imposée aux enfants. Que répondraient ces femmes si on leur demandait de se faire réduire la taille des lèvres sous un prétexte hygiéniste ?

      De plus, d’autres femmes vous diront qu’elles préfèrent un pénis naturel, voir cette page.

      – Au delà de l’aspect sexualité, vous avez bien compris que le principe fondateur qui nous anime est celui du droit à l’intégrité physique. La circoncision imposée est une violation de l’intégrité physique. Si c’était les lobes des oreilles que l’on coupait aux enfants, ce serait la même chose.

      Nous soutenons la récente résolution adoptée par l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, voir cet article.

      – Concernant l’argument du VIH, cela n’est pas un argument pertinent pour circoncire les enfants. Lire notre article à ce sujet.

      – Nous ne cherchons pas à faire peur aux gens. Nos articles sont mesurés et sourcés (voir bas de page) et s’accompagnent quand cela est possible d’interview de professionnels de la santé.

      Le préjudice causé par la circoncision forcée est effectivement de plus en plus reconnu, à tel point qu’un nombre croissant d’institutions médicales et de droits des enfants se prononcent contre. Voir : Institutions contre la circoncision.

      Puisque vous semblez être d’accord avec l’idée que tous les êtres humains ont le droit à l’intégrité physique (donc génitale), n’hésitez pas à nous soutenir en nous rejoignant sur les réseaux sociaux ! :-)

      Bonne journée,

      Nicolas

    • En matière sexuelle, il y a malheureusement beaucoup de choses qui ne sont psa de notoriété publique et tu risques de déchanter à 50 ans…

      Le prépuce, un organe sexuel (lèvre érogène protectrice d’érogénéité) ; son ablation est une mutilation
      https://www.academia.edu/3892351/Le_prepuce_un_organe_sexuel_levre_erogene_protectrice_derogeneite_son_ablation_est_une_mutilation_mis_a_jour_01.05.2014_

      https://www.academia.edu/5696843/91_des_circoncis_ne_peuvent_pas_jouir_des_petits_orgasmes_en_serie_75_des_hommes_intacts_y_parviennent_Temoignez_mis_a_jour_01.06.2014_

    • Cher Sébastien. J’apprécie pour l’éssentiel votre message.
      Déjà, vous ne commettez pas l’erreur de vanité très répandue de déduire de votre état l’applicabilité de la circoncision à autrui. Cette humilité vous honore.
      Nous (ceux qui se nomment intactivistes) savons que 70 à 80% des circoncis sont satisfaits de leur état. Alors, on peut dire qu’ils le sont faute de comparaison, mais ça rime à quoi de vouloir affubler quelqu’un, qui va bien, d’une tare?! A rien, sauf à provoquer de la résistance pour cause de rejet.
      Par contre, ce qui est intéressant, c’est le nombre croissant d’hommes circoncis qui se plaignent de leur état. Et les plus intéressants sont ceux qui connaissent l’état avant et après et qui ont pu observer cette kératinisation et perte de sensibilité, qui peut aller jusqu’à les priver d’une vie sexuelle épanouie.
      Aussi, il ne s’agit pas de faire peur, mais de mettre en garde devant les mythes de l’innocuité de la circoncision. Ce geste a des conséquences très néfastes pour certains.
      D’autres mythes sont ceux de l’hygiène et de la réduction des infections (Sida et autres).
      Les complications immédiates sont estimées à une fourchette entre 1 et 30%. 5% semblent être concrètement établis.
      Les probabilités de contracter le cancer du pénis est de 1 pour 110.000. Celle de l’infection de la partenaire avec le HPV ayant pour suite un cancer du col de l’utérus est de 1 pour 20.000.
      Par contre, ce qui est intéressant, c’est le nombre croissant d’hommes de circoncis qui se plaignent de leur état. Et les plus intéressants sont ceux qui connaissent l’état avant et après et qui ont pu observer cette kératinisation et perte de sensibilité, jusqu’à les priver d’une vie sexuelle épanouie. En ce qui concerne Les infections urinaires : il faudrait circoncire 110 garçons pour éviter à un d’entre eux une telle infection. Nous sommes donc dans des taux d’incidence très largement en dessous du taux de complications. Les deux ne se valent donc pas… désolé de vous contredire.
      Et le SIDA…, cette étude (Auvert, et al, 2006) est démontée depuis longtemps. Mais le lobby qui est derrière est puissant et arrive depuis à se placer en première ligne dans les médias. Lisez donc, et vous comprendrez : http://www.droitaucorps.com/circoncision-sida-protection
      Et comme vous dites, pour quoi réduire le risque de 60% (qui n’a lieu uniquement dans une zone à risque avec un taux de prévalence énorme) au lieu de sortir couvert (presque 100% de protection). Ce circoncire contre le SIDA, c’est jouer à la roulette russe, mais avec une balle dans un barillet de 2000, au lieu de 1000. In the long run, we are all dead – disait John Meynard Keynes, mais dans un autre contexte.

    • merci Sébastien tu ma beaucoup rassurer car moi on ma imposé la circoncisation quand j’avais un an par comviction religieuse mais si j’avai eu lle choi je ne l’aurais pas fait seulement actuellement a 18 ans je n’ai aucun problème mais j’ai une question est se que je risque de perdre beaucoup de sensibilité avec le tempt?

  9. Bonjour Seb
    Vous savez qu’il y a beaucoup de circoncisions faites pour des raisons ‘médicales’ ou il n’y a en réalité aucune raison médicale, ou il y a au moins un remède au problème qui est beaucoup moins invasif.
    Même si on peut dire tant mieux, votre satisfaction avec votre vie sexuelle actuelle, toute comme les préférences de vos partenaires, ne sont pas des arguments pour la circoncision, ni des enfants ni des hommes.
    Quand vous dites que vous n’avez subit « aucun impact » vous vous trompez. Il y a forcément un impact, mais vous êtes incapable de le mesurer. Que vous et vos partenaires êtes content avec ce que vous avez c’est très bien, mais comme tout homme circoncis, vous avez perdu des fonctions mécaniques et sensorielles. Et la perte de sensation et de fonction ne vient pas ou peu du processus de kératinisation comme pense beaucoup, même si ça joue un rôle. Ça vient surtout de la perte du prépuce, qui travaille de pair avec le gland. Mais c’est le prépuce qui est le cœur érogène du pénis, pas le gland.
    Vous dites qu’on fait peur, mais si les avantages dont vous croyez bénéficier étaient vrais (et tant mieux pour vous, mais pour moi, plaire à des femmes qui me préféreraient mutilé n’est pas un avantage), des hommes intacts, dont la très grande majorité n’ont jamais eu de problème avec leur prépuce et qui sont très satisfait avec le plaisir que leur sexe intact leur procure, serions tous à la clinique demain matin. Or, il n’y a personne. La circ perdure parce que c’est imposé, pas parce que les hommes la choisissent librement.
    C’est très bien que vous êtes satisfait avec votre vie sexuelle, mais votre témoignage ne concerne que vous. Vous êtes d’accord avec nous, la question ne se pose même pas pour un enfant en bonne santé, et votre avis n’est pas pertinent non plus pour un homme adulte indécis, puisque vous étiez circoncis trop jeune pour pouvoir faire une comparaison. Il ferait mieux de demander au star du X, Rocco Siffredi, ou à des nombreux hommes africains coupés sous la pression de leurs partenaires et la culture ambiante pro-circ – tous déçus !

  10. Le Seb en question.

    Bonjour, prêt pour un roman ?
    Je me dois de revenir sur mon post. En effet, à la suite de ma rédaction il y à deux jours, je me suis penché encore plus sérieusement sur le sujet, notamment sur son historique ainsi que les différents points de vue au travers du monde. Grâce à ce site et à d’autres, de documents, de recherches j’ai appréhendé la chose différemment. J’ai compris que mon statut « d’épargné des lourds impacts » ne me permettais pas d’être objectif.
    Lorsque je disais que je ne subis aucun impact, c’étais, certes; exagéré puisque je n’est pas d’éléments de comparaisons, pas d’Avant/Après. J’ai compris également la présence du lobbying actif derrière tout ça. Absolument hideux. Même si moins présent en France pour l’instant.. Mais justement, à partir de là, droitaucorps.com prend tout son sens pour moi, vous êtes l’avant-garde française.

    Maintenant… j’aimerais répondre à quelque-une de vos réponses de manière clair
    – ET je ne parle que de Mon cas qui, somme toute est assez isolé –

    * « Le fait que des femmes disent préférer un pénis sans prépuce ne saurait légitimer la circoncision imposée aux enfants »
    Lorsque je disais que les femmes avec qui j’ai couché trouvaient mon pénis plus esthétique ainsi ce n’étais pas dans l’espoir de légitimer la circoncision, je rappelle que je suis CONTRE ! C’était pour dédramatisé l’article qui tente presque de faire croire que faire jouir une femme sans prépuce est presque impossible ! Moi je me connais et suis assez détaché.. Mais quelqu’un circoncis, un peu simple, qui tombe sur cette page.. Dans l’état psychologique que la lecture de votre article peut le mettre…Le combat pour l’intégrité physique ne doit pas se faire au dépend de celui pour l’intégrité psychique. Pensez-y.

    * « …tu risques de déchanter à 50 ans… »
    Pas de souci. Je baise 100 femmes, je fais l’amour à 100 autres de toute culture de toutes couleurs de peau, je fais 5 fois le tour du monde en auto stop et en espadrilles troué made in France, 2 aller-retour terre-lune puis je meurt d’un cancer avant mes 50 ans car j’aurais repris la clope sur les route Népalaises. Ca ne me concerne donc pas.

    * « Nous (ceux qui se nomment intactivistes)  »
    Je suis dorénavant et grâce à droitaucorps.com un intactiviste également. A mon niveau, certes, car mon rôle se limite seulement à en parler autour de moi. Disons que ça fait maintenant partis des causes que je défendrais durant ma vie. C’est l’intégrité physique qui est dangereusement remis en question, Chacun devrais être « intactiviste ».

    *  » …votre satisfaction avec votre vie sexuelle actuelle, toute comme les préférences de vos partenaires, ne sont pas des arguments pour la circoncision, ni des enfants ni des hommes. »
    Bon. Aucun de vous n’a véritablement compris mon post. Je n’ai jamais défendu la circoncision ou chercher à la légitimé, c’est L’ARTICLE qui me gène ! Le combat n’est pas bien mené. Tout devrais être axé sur la question de l’intégrité physique, or ici on ne parle que des problèmes que la circoncision peut amener. Ce n’est plus des arguments utiles.. C’est de la DIABOLISATION.. ! Il y a des circoncis malheureux de l’être et il y en qui sont, au contraire, satisfait de l’être. Il y à bien trop de facteurs qui entre en jeu dans tout ça.. Moi je suis juste contre les lobbys malsains, contre l’atteinte à l’intégrité génital… Mais pitié ! arrêtez de faire croire que vivre sans prépuce c’est un enfer sans nom, c’est faux !

    * « Quand vous dites que vous n’avez subit « aucun impact » vous vous trompez »
    En fait oui. je me suis trompé, dire « aucun impact » est partiellement faux. étant donné que j’avais 6 ans,
    je ne me souviens pas de ma vie sexuelle avant cette date… :)
    D’un point de vu concret j’ai sans doute perdu en sensibilité.. Mais ça dois vraiment être négligeable puisque je prend un pied énorme sans problème aucun actuellement. Et il n’y a que ça ! Si je dois faire un récapitulatif, je persiste à dire que – EN CE QUI ME CONCERNE – la circ à été bénéfique. car, certes j’ai perdu un peu de sensibilité mais au final, j’ai gagné en hygiène, et en esthétisme pour la plus part des femmes… que demander de plus ??!! franchement ?
    Je ne cherche pas à dire que c’est bien ! je cherche juste à vous faire comprendre que, pour moi, l’atteinte à l’intégrité génital c’est mal, mais vivre sans prépuce, en soit, c’est ni bien, ni mal. Il y à une subtil différence. Or l’article n’a pas cette objectivité.

    * « Mais c’est le prépuce qui est le cœur érogène du pénis, pas le gland »
    C’était de la bonne ?
    Ni l’un ni l’autre, C’est la couronne !

    Pour Finir ce gros pavé bien indigeste, oui SteveG je suis entièrement d’accord, la question ne se pose même pas pour un enfant en bonne santé où un adulte indécis. Oui en effet mon témoignage ne concerne que moi, mais si je choisis de rejoindre cette cause, c’est que je la trouve juste. il faut que les propos soit juste aussi, or beaucoup d’articles ici ne font qu’expliqué que la vie sexuelle sans prépuce est affreuse. Mon témoignage n’avais pour seul but que de nuancer les dires sur le sujet. Mettre un peu d’équilibre, de réalisme.

    Je m’excuse pour la longueur du post.
    Bonne journée à tous !

    Peace.
    Seb

    • Cher Seb,
      bien sûr , la plupart des circoncis ont une sexualité satisfaisante. Et les femmes impactées par la circoncis de leur partenaire sont également une minorité. La probabilité d’une sexualité problématique augmente quand le partenaire est circoncis. Voir l’étude de Morten Frisch, très intéressante à cet égard.
      Personne ne prétend sérieusement qu’il serait « impossible » de faire jouir une femme, étant circoncis.

      « C’est L’ARTICLE qui me gène ! Le combat n’est pas bien mené. Tout devrais être axé sur la question de l’intégrité physique, or ici on ne parle que des problèmes que la circoncision peut amener. Ce n’est plus des arguments utiles.. C’est de la DIABOLISATION.. ! Il y a des circoncis malheureux de l’être et il y en qui sont, au contraire, satisfait de l’être. Il y à bien trop de facteurs qui entre en jeu dans tout ça.. Moi je suis juste contre les lobbys malsains, contre l’atteinte à l’intégrité génital… Mais pitié ! arrêtez de faire croire que vivre sans prépuce c’est un enfer sans nom, c’est faux ! »

      Je ne vois pas qui, surtout sur cette page, aurait posé des généralisations pareilles. Ces problèmes ont une probabilité non négligeable, sans pour autant condamner tous les circoncis, et de loin. La majorité n’a pas de problèmes et ça , ça se respecte.

      « * « Mais c’est le prépuce qui est le cœur érogène du pénis, pas le gland »
      C’était de la bonne ? »

      Seb, la partie la plus sensible c’est le prépuce. Il est pourvu de cellules hautement spécialisées (voir l’étude de Sorrells) et il est très sensible au frottements légers. Le prépuce réagit plutôt à de la pression, à un massage.
      Mais ceci ne préjuge pas du tout du plaisir que vous ressentez. Soyez en heureux ! Vous faites partie de ceux qui sont circoncis et heureux et ils sont même en majorité. On estime qu’environ 10 à 20% des hommes circoncis ont des problèmes de gravité variée.

      « il faut que les propos soit juste aussi, or beaucoup d’articles ici ne font qu’expliqué que la vie sexuelle sans prépuce est affreuse. »
      Je n’arrive pas à vous suivre, là. Mais aidez-nous à reformuler certains passages afin qu’ils soient plus « justes ». La vie sexuelle n’est pas affreuse pour ces hommes, mais elle peut l’être pour certains d’entre eux. Est-ce que cette nuance est suffisante pour que l’affirmation vous paraisse plus « juste »?

      La circoncision n’est pas une condamnation à une sexualité médiocre, mais le risque de complications à long terme) n’est pas négligeable du tout.

      Merci pour votre réponse. Vous vous différenciez de certains intervenants, qui se sentent obligés de défendre cette pratique, animés par une sorte de syndrôme de Stockholm, pour éviter une dissonance cognitive, qui n’est d’ailleurs pas du tout obligatoire. Vous en êtes la preuve.
      Vous êtes le premier homme circoncis que je rencontre, heureux de son état et qui tout de même emboite nos objectifs. Ceci n’est pas une contradiction, mais un signe d’une ouverture d’esprit et d’une intégrité intellectuelle, plutôt rares dans ce domaine.

    • Seb, votre avatar c’est Tolstoj ?

    • Bonsoir Seb,

      merci pour votre message et bienvenue parmi les militants pour le droit au corps ;-)

      N’hésitez pas à nous soutenir via nos différents réseaux sociaux (voir marge de droite) et à en parler autour de vous.

      Avez-vous lu notre article sur le mouvement intactiviste ? Cela vous permettra surement de mieux comprendre la situation.

      Bonne soirée et à bientôt,

      Nicolas

  11. Prétendre que la circoncision est plus hygiénique, c’est avouer qu’on ne se lave pas ! ! !

  12. bonjour
    site tres interessant et qui rejoint ma position (je suis musulman) car moi je suis converti et j’ai fait la circoncision adulte a 37 ans, je ne pense pas que circoncir bébé soit une bonne chose sans le consentement de l’enfant, et vu que je n’ai pas souffert a l’age adulte pourquoi ne pas laisser le choix a l’enfant?
    au niveau des sensations franchement je trouve que c’est meme mieux meme si c’est vrai il faut lubrifier et pour les ablutions plus pratique je ne regrette en rien mon choix mais ca aura été un choix c’est ca qui est important.

    • Attention Boutros, lire cet article pour mieux comprendre : Circoncision et SIDA.

      • ok peut etre 60 c’est exagerer mais ca reduit les risque point :
        La conclusion des chercheurs est que la circoncision réduit de 53 à 60 % le risque de contracter le VIH, mais uniquement pour l’homme et exclusivement lors de pénétrations vaginales.

        • Il faut lire le reste de l’article Boutros.

          Et quoi qu’il en soit, cet argument n’est jamais pertinent pour circoncire des enfants.

          Est-ce que vous feriez mutiler votre petite fille si des études montraient que cela peut réduire le risque de transmission d’une maladie ?

          Renseignez-vous plus en avant, cela fait 150 ans que les médecins anglo-saxons cherchent à justifier la circoncision à tout prix en inventant de nouveaux prétextes : http://www.droitaucorps.com/circoncision-etats-unis-pourquoi

          Après le Sida, ce sera autre chose.

          • suis d’accord pour les enfant avant de crier au loup c’est bien de lire mes posts précédents.
            mais ici on dirait des extremistes dans l’autre sens on a constaté sa fait diminiué le risque d’avoir le vih que ca vou plaise ou non point.
            maintenant a mes enfant j’irai pas leur imposer la circoncisition
            apres c’est un pis allé qui peut en cas de craquage du preservatif empecher une comtamination mais rien ne vaut le preservatif sur plusieur rapports c’est sur

        • Le professeur Willy Rozenbaum, président du Conseil national du SIDA, a déclaré : « … le préservatif est le seul moyen efficace de prévention individuelle, que les hommes soient circoncis ou non. » (Rozenbaum W., Bourdillon F., Dozon J-P. et al. Report on Male Circumcision: An arguable method of reducing the risks of HIV transmission. Conseil national du SIDA, 2007: 1-10.
          http://www.cns.sante.fr/spip.php?article277&decoupe_recherche=circoncision)

  13. Navré pour toi, parce que les « petits », c’est peur-être pas le meilleur du plaisir, mais ce n’en est pas loin et comme ça peut durer tant qu’on veut, c’est vraiment le mped.

    • moi j’ai jamais connu lol et personellement j’ai eu plus de plaisir apres qu’avant et je ne suis pas le seul mais c’est vrai faut du gel etc etc

  14. ????
    je peux jouir en 3 min si exité ou 2h45 sinon lol les 2 extreme

  15. g suis pas circoncis mais etant dans un environnement. ou 95% des hommes sont circoncis j’aimerais me faire circoncis pour eviter des problèmes plus tard surtout avec les femmes
    g suis en Afrique

  16. Bonjour à tous,moi personnellement je n’étais pas circoncis mais maintenant je le suis et ne regrette pas mon choix. Mais la décision finale revient à l’intéressé.

  17. Bonjour,
    Personnellement je suis très heureux de ma circoncision à l’age adulte (sans raison médicale). Les seuls changements que j’ai noté sont une amélioration de mon plaisir et de celui de ma femme.

  18. La circoncision reste de loin une réalité qui se réfère à la religion, juive, musulmane. On peut noter que durant les années 50-60-70 cela a été une disposition médicale employée en grande majorité aux USA pour « prévenir » certaines MST ! Beaucoup d’hommes américains sont donc circoncis sans que cela ait un sens religieux.
    Non circoncis je conçois que l’amputation d’un organe naturel soit une aberration physiologique mais aussi que certains puissent bien le vivre. Si la nature nous a fait ainsi je trouve que l’acte de circoncire un enfant est surtout un élément fédérateur au niveau social et religieux à destination des adultes.

  19. Salut à tous,

    J’aimerais bien qu’un admin du site me réponde ! :)

    J’ai été circoncis à l’adolescence : je n’avais non pas un phimosis complet mais un prépuce un peu trop étroit et un frein largement trop court. J’avais du mal à décalotter, sans pour autant que ce soit impossible. Or dans mes futurs rapports il était clair que ça bloquerait.

    J’ai choisi la circoncision car c’était l’esthétisme qui m’attirait le plus. Je ne regrette pas du tout mon geste ! Seul bémol : puisque j’ai été opéré après la puberté, la cicatrice est un peu inesthétique. Cependant j’envisage une retouche dans quelques mois, avec un plasticien qui s’engage à offrir le résultat voulu.

    Mis à part ce petit souci, je suis parfaitement content de ma morphologie et même « fier » de l’être. Mais ça, c’est totalement subjectif et je ne veux pousser personne à adopter mon point de vue ; je sais qu’il est purement personnel.

    De plus si, après avoir discuté avec le plasticien en question, il m’apprenait qu’il ne pourrait pas garantir un meilleur aspect, je laisserai tomber. Je ne vais pas me pourir la vie pour ça, l’esthétique du pénis c’est loin d’être le plus important. D’autant que c’est peut-être la composante du corps humain qui diffère le plus entre les individus.

    Tout ça pour dire que je suis entièrement satisfait d’être circoncis, je n’ai aucun, mais alors AUCUN problème de sensibilité (mon épanouissement se trouve surtout dans le désir et le psychologique, et non pas dans le « tactile » pur). En fait je crois que les personnes qui ont un problème avec leur circoncision sont surtout traumatisées d’avoir perdu « une partie de leur corps », et ce même si ça reste un petit bout de peau. Et qu’ils n’arrivent pas à s’adapter à leur nouvelle morphologie.

    Voilà pour mon témoignage ! Au plaisir de débattre.

  20. Puis-je vous demander combien de temps s’est écoulé entre votre circoncision et aujourd’hui ? Des hommes m’ont rapporté qu’ils avaient été très contents les premières années qui avaient suivi leur circoncision mais qu’en suite les choses s’étaient dégradées. C’est plus ou moins mon cas après 13 ans.

    • C’est vrai que c’est une bonne question : ça fait seulement une demi douzaine d’années.

      J’admets qu’il est possible que mes sensations diminuent avec le temps, mais le truc c’est que celles-ci sont plus psychologiques que sensorielles chez moi…

  21. Non 6 ans c’est pas mal. En effet si elles sont plus psychologiques que sensorielles ça ne devrait pas trop changer. Merci de votre réponse :)

  22. bonjour, suite a de nombreuse question que je me suis posée sur la circoncision j’en suis venu a visiter votre site (je suis circoncis depuis assez petit) et je ne m’était jamais vraiment posée la question sur ce qu’était la circoncision jusque a mes premier rapport (j’ai 17 ans). j’ai été circoncis car mon père a eu un accident malheureux lors de sa première expérience sexuelle (déchirement du prépuce ). mon père est décédé peut après ma naissance. ma mère a décidé de me circoncire moi et mon frère aînée pour des raison assez peut clair mais je pense que c’était car mon père était comme ça. en arrivant sur votre site j’ai été horrifiée du mépris avec le quel vous parler des gens circoncis, comme si nous etiont des espèce de monstre difforme. le message véhiculée par votre site est extrêmement douteux et me semble limite extrémiste. je suis peut être un peut jeunes pour comprendre certaine chose mais je retranscrit l’effet que j’ai eu en lisant c’est article. un sentiment de degout envers moi meme… mais pourtant c’est stupide car je n’ai pas a avoir honte de quoi que se soit et je pense avoir la maturité nécessaire pour comprendre que votre site est un réseau extremis te anti circoncision (c’est vrai qu’il y a tellement peut de chose ou l’énergie que vous mettez dans se site pour être utiles… –‘ ) si un jeunes qui se pose des question tombe sur mon commentaire j’espère qu’il comprendra que ce site n’est pas un gage de tolérance et d’acceptation de soi. et je trouve sa horrible que google laisse se site en dans les premier des Référencement sur les question de circoncision. c’est comme tomber sur un site raciste en tapant afrique dans google c’est stupide… fin soit je tenait juste a m’exprimer et a vous inviter a faire attention au propos que vous véhicules, dégoûte les parent si vous voulez mais pas les jeunes qui ont été circoncis, apprenez leurs a vivre avec plutot. dur d’exprimer tout ça… :/

    • Bonjour,

      Droit au Corps cherche à promouvoir le droit pour chacun de disposer de son propre corps (voir notre page de présentation). Il s’agit d’un droit humain fondamental : rien d’extrême là-dedans, bien au contraire.

      Pour information, la plupart des hommes militants contre la circoncision sont eux-mêmes circoncis : voir notre catégorie témoignages ainsi que notre article sur le mouvement intactiviste.

      L’article auquel vous avez réagi a pour but d’illustrer les conséquence de l’ablation du prépuce sur la sexualité et s’appuie pour cela sur des données scientifiques dont vous trouverez les références en bas de page.

      Notre but n’est pas de dire aux hommes circoncis comment ils doivent vivre leur circoncision ou leur sexualité, mais de faire en sorte que les droits de l’enfant soient respectés.

      Que vous soyez heureux ou non d’être circoncis, n’hésitez pas à nous rejoindre dans cette cause.

      Bonne soirée,

      L’équipe DroitauCorps.com

    • Vous changerez d’avis lorsque vous aurez pris connaissance des accidents de circoncision. L’administrateur pourra sans doute vous indiquer quelques liens pour cela.

  23. Recrudescence ds IST, infections fréquentes des partenaires, chlamydioses…La circoncision bien faite a un effet protecteur pour les hommes et les femmes face aux IST. Je ne suis pas entrain de dire qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser de préservatifs, mais en Afrique par ex, on a constaté que la circoncision masculine avait un impact positif sur la baisse de contamination au VIH.C’est prouvé scientifiquement!

    http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2007/pr10/fr/

    A bon entendeur!

  24. Bonjour,

    J’ai été circoncis environ vers l’âge de 30 ans, et ceci à cause de nombreuses infections urinaires. Déjà dans mon enfance je ne pouvais pas décapuchonner mon gland, le prépuce étant trop serré.
    Aujourd’hui, la circoncision a été pour moi très bénéfique. Le seul bémol est que la cicatrice circulaire a été faite beaucoup trop loin du rebord du gland (environ 2 cm), ce qui amène un inconfort certain, surtout lorsque je fais un effort. Le gland est alors comme aspiré à l’intérieur, et il faut souvent que j’exerce une pression manuelle pour faire ré-apparaître le gland.
    A l’état normal, je suis pleinement satisfait de la circoncision, même au sujet de mes rapports avec une partenaire sexuelle, et le gland possède toujours sa sensibilité propice à l’éjaculation.
    Je vous demande seulement de me dire ce que je pourrais faire pour cette cicatrice positionnée trop loin du gland, afin que je n’éprouve plus cette sensation de gêne inconfortable.

    Merci de votre réponse

  25. Bonjour à tous,
    Après avoir lu vos différents articles et les commentaires ici j’ai voulu apporter mon témoignage pour rétablir un certain équilibre dans le jugement et tenter de nuancer votre propos pour qu’il gagne en crédibilité, car je pense malgré tout que votre cause est juste et légitime (liberté fondamentale à disposer de son corps)
    A l’instar du « seb en question » je trouve le ton anxiogène voir malsain employé dans certaines interventions contre-productif dans la mesure où il engendre (sans forcément le souhaiter) une sorte de compétition entre « intacts » et « circoncis » ne serait-ce que par les termes employés qui sont un peu trop mis en avant et catégorisent la gente masculine inutilement.
    Il me semble que vous exagérez largement les impacts négatifs produits par la circoncision à travers des témoignages et des études qui ne reflètent jamais qu’une partie de la vérité selon moi, et votre ton devient inquiétant lorsque vous avez recours à des arguments type « tu verras à 50 ou 60 ans »-  » tu ne seras pas capable de connaître tel ou tel orgasme… » je trouve cela non seulement mesquin (les hommes non circoncis ont tout autant de difficultés à bander ou à jouir à répétition, surtout passé un certain âge)
    mais en plus totalement inutile compte tenu du combat qui est le vôtre (qui inclut aussi la liberté à certains de se circoncire s’ils le souhaitent) Mesquin donc d’une part, mais totalement surréaliste quand vous osez la comparaison avec l’excision qui est une pratique bien plus brutale et dévastatrice que la circoncision!
    Cette comparaison est révélatrice de votre maladresse dans le jugement, il ne sert à rien d’être alarmiste pour sensibiliser sur un sujet (au contraire), même s’il demeure indéniable que c’est une forme de MUTILATION la comparaison devrait s’arrêter là!
    Je parlais donc de nuancer votre propos, et je compte bien citer mon exemple personnel pour vous l’exposer, car je pense qu’il peut apporter un éclairage intéressant sur un tel sujet:
    Je suis circoncis de naissance, je n’ai donc jamais connu la sensation d’avoir un prépuce, et je dois dire que j’en ai SOUFFERT petit, compte tenu de la difficulté pour moi de parvenir à me masturber correctement (c’est à dire trouver du plaisir), de jouir facilement et d’avoir constamment recours à des moyens artificiels pour tenter de me faire du bien…
    J’ai plus tard découvert mon homosexualité, qui allait m’amener à faire la rencontre de mecs non circoncis pour l’écrasante majorité d’entre eux, y compris celui avec qui je partage ma vie depuis bientôt 10 ans ..
    Je vois aujourd’hui avec le recul et suite à de très nombreuses expériences sexuelles que la circoncision a des effets négatifs, qu’il est inutile de nier, mais aussi des avantages considérables que vous semblez méconnaître!!
    Comme je le disais donc j’éprouvais les plus grandes difficultés pour parvenir à une forme de confort lors de la masturbation plus petit, et cela me poursuit aujourd’hui encore (j’ai 27 ans), je ne dirais donc jamais que la circoncision apporte du confort lors de la relation sexuelle, au contraire, quand je compare avec d’autres et mon copain, il paraît largement plus confortable, et facile de jouir de ce fameux va et vient avec un prépuce que sans… néanmoins en tant que circoncis depuis la naissance (comme un aveugle) je vois bien que j’ai développé d’autres facultés que les non circoncis ne peuvent connaître! il serait stupide de vouloir hiérarchiser, ce sont des plaisirs différents, il n’y a pas d’un côté les jouisseurs non circoncis et les pauvres circoncis mutilés de l’autre!
    En tant que circoncis j’ai remarqué que j’étais devenu bien plus adroit, plus méticuleux et attentionné pour me masturber ou masturber mon partenaire qu’un non-circoncis, du fait de ce « retard » qu’il a fallu palier plus jeune.
    Peut être que mon témoignage rendra mon commentaire trop subjectif, mais j’ai remarqué aussi que je ne pouvais peut être pas connaître une grande série d’orgasmes, mais paradoxalement que du fait de mon manque de sensibilité au niveau du prépuce, les échanges pouvaient durer beaucoup, beaucoup plus longtemps qu’avec un non circoncis, dont le gland S’IRRITE BEAUCOUP PLUS VITE !! Combien de partenaires non circoncis ne pouvaient pas suivre le rythme du fait de l’irritation plus rapide de leur gland? Une écrasante majorité…
    Je ne voudrais pas écrire un pavé ici, j’en arrive donc à conclure que la sexualité des non circoncis présente un bon nombre d’avantage (sensibilité accrue, confort lors du rapport, petits orgasmes à répétition plus faciles à obtenir) que les circoncis n’ont absolument pas à envier (contact rugueux et sportifs facilités, durée de l’échange mécaniquement augmentée du fait de la plus grande difficulté à jouir qui peut devenir un véritable atout, irritations en tous genre beaucoup moins fréquentes etc..)
    Il faut de tout pour faire un monde, et c’est peut être le gay qui parle, mais je serais vraiment triste s’il on venait à circoncire systématiquement, ou que l’on venait à assimiler la circoncision à l’excision et à bannir cette pratique qui apporte un plaisir différent, mais un plaisir quand même à celui qui connaîtra cette expérience ..

  26. Très content pour vous que votre sexualité vous satisfasse. Seulement, j’aurais moi aussi aimé connaître les orgasmes à répétition et une sexualité à fleur de peau. Si vous êtes gay, comme moi, vous savez qu’une relation sexuelle avec un homme intact peut poser problème dans la mesure où il atteint l’orgasme bien plus rapidement que vous, et avec une plus grande aisance, ce qui peut entraîner des situations toutes aussi gênantes (voire plus) que la précocité.
    Sans entrer dans les détails de la sexualité gay, vous savez comme moi que votre partenaire peut aussi ne pas être habitué, voire souffrir de la stimulation dont vous avez besoin pour atteindre l’orgasme.

    Le tout est que chacun ait le choix.

  27. Attention à ne pas mélanger orgasmes répétitifs, ce qui n’est pas donné à tout le monde, et « petits orgasmes en série », ce qui est beaucoup plus courant, sauf chez les circoncis où c’est rare au contraire.

  28. Salut christophe,
    « Sans entrer dans les détails de la sexualité gay, vous savez comme moi que votre partenaire peut aussi ne pas être habitué, voire souffrir de la stimulation dont vous avez besoin pour atteindre l’orgasme. »
    Je n’ai peut être pas été assez clair dans mon message, mais je dis bien que j’ai longtemps « souffert » du décalage qui pouvait exister entre ma sexualité de circoncis et celle de non circoncis et cela peut effectivement poser problème dans le cadre d’une relation homosexuelle… problème toujours d’actualité en ce qui me concerne puisque mon ami et moi n’avons pas la même façon d’avoir du plaisir (précision pour michel hervé, vous dites exactement ce que je voulais dire à savoir qu’il m’est plus facile d’avoir des orgasmes répétitifs étant donné que mon prépuce s’irrite moins vite, mais quasiment impossible pour moi de connaître ces « petits orgasmes en série »).
    A force de dialogue et de patience, comme tu le dis, je pense que l’on peut régler certains problèmes, voir faire de cette différence une force, mais il s’agit ici de ne pas nier que dans le cadre d’une relation homosexuelle, le fait qu’un des deux partenaire soit circoncis puisse poser quelques problèmes, et ceci expose pour moi de façon flagrante qu’il y a des disparités entre circoncis et non circoncis, et que la circoncision n’est pas quelque chose d’anodin…

  29. Merci, Skimousk, pour ton précieux témoignage. Je l’intègre immédiatement aux résultats de mon étude sur les petits orgasmes en série.

    J’invite vivement tous ceux qui le veulent bien à en faire autant.

  30. bonjour

    j’ai été circoncis a la naissance et je me demandais qu’elle serais les répercutions de cette circoncision. J’ai eu mes réponses, mais du coup je m’inquiète beaucoup car je trouve qu’il n’y a donc aucun avantage a cela :O

    Je voulais donc savoir si il y avait des solution pour y remédier et si cette circoncision pouvait avoir un impact sur ma vie sexuelle :/

    merci d’avance :)

  31. Boujour!
    J’ai beaucoup appris de vous, vous savez. Mais j’ai une question. Est-ce que c’est un probleme ou pas, le fait de ne pas etre circonci? Est-ce qu’il y aura des effets negatifs sur l’organisme humain si quelqu’on ne l’est pas?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page