Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Israël : condamnée à 100 euros/jour pour refus de faire circoncire son fils (màj)

Israël : condamnée à 100 euros/jour pour refus de faire circoncire son fils (màj)

Une femme israélienne a été condamnée par un tribunal rabbinique à payer 100 euros par jour tant qu’elle refusera de faire circoncire son fils, procédure demandée par son mari avec qui elle est en instance de divorce.

 

Brit milah : rituel de circoncision chez les juifs

Cérémonie de circoncision juive, près de Jérusalem en 2012 (Reuters/Ronen Zvulun)

Histoire du scandale

Dans un jugement sans précédent, une mère israélienne a été condamnée à payer 500 shekels (100 euros) par jour tant qu’elle refusera de faire circoncire son fils.

Il n’y a pas d’impératif légal pour les juifs d’Israël à faire circoncire leurs enfants, mais Elinor, mère d’un petit garçon de un an, est en instance de divorce devant le tribunal rabbinique de Haïfa, et son mari a fait appel devant la cour pour faire pression sur elle afin qu’elle fasse circoncire leur enfant.

« Je me suis bien renseignée sur la circoncision, et j’ai réalisé que je ne pouvais pas infliger ça à mon fils. Il est parfait juste comme il est, » a confié Elinor à la chaîne israélienne Channel 2.

« Je n’ai pas le droit de porter atteinte à ses parties génitales, ni de le mutiler, et le tribunal n’a aucune autorité pour m’y forcer. » Ce qu’a confirmé son avocat.

Elinor a ajouté qu’elle était sans emploi et n’avait pas les moyens de payer l’amende, qui s’élève aujourd’hui à 800 euros. Elle a affirmé qu’à la naissance du bébé son mari n’avait eu aucune objection à éviter la circoncision, mais qu’il avait brusquement changé d’avis durant la procédure de divorce.

Les juges rabbiniques chargés de l’affaire n’ont pas partagé le point de vue d’Elinor : « La circoncision est une procédure standard qui est réalisée sur chaque bébé juif mâle, donc quand un parent la réclame, l’autre parent ne peut la retarder à moins qu’il n’y ait un danger médical avéré, » ont-ils écrit.

D’après le quotidien israélien Haaretz, ils ont expliqué leur jugement ainsi : « Si on laisse l’opportunité à la mère d’empêcher la circoncision ou d’utiliser son objection [à la procédure] comme un moyen de prendre l’avantage dans le cas du divorce, nous pourrions nous retrouver face à un raz-de-marée de cas similaires et les cas de divorces prendraient une ampleur terrifiante. Cette tendance doit être stoppée immédiatement au nom du bien commun, qui a la priorité sur l’individu. »

Ils ont aussi explicitement fait référence au débat croissant autour de la circoncision rituelle masculine ailleurs dans le monde et exprimé leur crainte du précédent qui pourrait advenir par une femme juive israélienne autorisée à ne pas faire circoncire son fils.

« Cela fait un moment maintenant que nous sommes témoins des attaques médiatiques et juridiques contre la brit milah dans de nombreux pays d’Europe et des États-Unis, » a écrit le juge. « Le peuple d’Israël est unanimement [sic] contre ces attaques, les considérant comme une autre facette des démonstrations d’antisémitisme qui doivent être combattues. Comment le monde réagira-t-il si même ici la question de la circoncision est laissée à la discrétion de chacun, suivant ses propres croyances ? »

En Israël, les tribunaux religieux ont complète autorité sur toutes les affaires matrimoniales des citoyens juifs, y compris les divorces. L’appel de la mère auprès du tribunal du district de Haïfa a été rejeté et elle compte maintenant faire appel devant la Cour Suprême, son dernier recours.

Sources : 972mag, Haaretz.

Appel à l’aide

Désespérée, Elinor a alors appelé à l’aide sur son compte Facebook.

Voici son message, daté du dimanche 24 novembre :

Help!!! I’m asking for the help of the public!!!
I am a mother to a baby. I am crying. The Rabbinical Court is forcing me to cut my year old son against my will (circumcise him) while subjecting me to heavy financial sanctions daily!!!
After being exposed to information about circumcision, I refuse to mutilate my baby. I don’t have the right and I do not agree! He was born whole and he will stay whole!
His integrity is his full right!
The Religious Court has no right to do that! No one in the entire world is authorized to force me to mutilate my son, to cut his penis!
What kind of a state is that?!!! What is this??? Where do we live??? Could the Religious Court force upon me anything they wish, during the divorce? In particular, religious oppression, unnecessary cutting of the penis of an helpless baby??? A nonreversible surgical operation!!! A foreskin does not renew itself!
The baby can not express his own wish. The right to decide is his alone. It is his body!! The right, is not mine nor anyone else’s in the entire world, but his own only!!!
I am pleading for help!!! I love my son very much!!! I do not want to hurt him!!!
Please pass this message on to anyone possible so it won’t be a precedent for future divorce cases in the Rabbinical Court that authorizes itself to force religious oppression upon a nonreligious divorcing person! Why does the religious court take advantage of its monopoly on marriage???!! It’s a degrading abuse of power, used for religious oppression!!! Religion has to be voluntary from the heart, not by force and financial penalties! Where do we live??? Where is the supervision??? Where is the government???!!!
I am crying for help!!! Unfortunately, here, in the state of Israel!!!
Shalom, Elinor

Deux jours plus tard, mardi 26, Elinor a été interviewée par Guy Zohar sur la radio israélienne 103 FM.

Voici l’interview en hébreu (la traduction anglaise est disponible sur gonnen.org) :

Comment aider cette maman ?

Tant qu’elle refuse que son fils soit circoncis, Elinor est condamnée à payer 100 euros par jour (500 shekels). La condamnation ayant été rendue le 21 novembre, cela signifie qu’elle doit déjà 800 euros au moment où nous écrivons ces lignes !

Un système de dons a été mis en place pour pour aider Elinor, qui n’a pas les moyens de s’acquitter de cette importante somme d’argent.

Mise à jour : Eran Sadeh précise que les dons serviront à financer la bataille juridique qui s’annonce et non pas à payer les amendes. Ronit Tamir a précisé ensuite que le mieux était d’attendre un peu avant de donner afin de savoir combien les frais de justice allaient coûter, mais que le système de don avait été mis en place rapidement car de nombreuses personnes voulaient aider immédiatement Elinor. Elle indique que plus de détails arriveront très bientôt. Eran et Ronit sont responsables de mouvements israéliens contre la circoncision (Gonnen et Kahal), ils aident Elinor depuis le début de l’affaire : voir leurs messages plus bas (qui proviennent du groupe de soutien officiel, voir ci-dessous).

Aider Elinor en faisant un don

Une pétition (en hébreu) a également été mise en place pour soutenir la maman.

Signer la pétition

Màj : pétition en anglais à cette adresse.

Enfin, un groupe de soutien Facebook a été ouvert et compte actuellement plus de 1600 membres.

Rejoindre le groupe Facebook

Mises à jour : les dernières infos

>>> Juin 2014 :

Victoire ! La Haute Cour de justice a finalement donné raison à Elinor en annulant la décision du tribunal rabbinique ! (Reuters, voir également le long article du Jerusalem Post).

>>> Vendredi 14 février 2014 :

-> La pétition lancée par le Jewish Circumcision Resource Center a été envoyée à la Cour suprême d’Israël, après avoir recueillie plus de 35 000 signatures !

-> Le procureur général d’Israël, Yehuda Weinstein, a déclaré que le tribunal religieux avait outrepassé ses pouvoirs lorsqu’il avait ordonné à la mère de faire circoncire son fils et que, par conséquent, la pétition devrait être acceptée !

-> L’audience est prévue pour le 25 février.

>>> Vendredi 20 décembre :

Une pétition en anglais est disponible : signer la pétition.

Interview d’Avigdor Feldman, avocat d’Elinor : lire ici.

Message d’Elinor aux personnes qui la soutiennent :

Dear supporters – Shalom 
As most of you already know, the latest on the Brit Milah case is as follows: 
An appeal has been filed to The High Court of Justice last Wednesday, and yesterday an interim injunction was issued regarding the ruling of the rabbinical court. I finally can breath a little. No doubt these are nerve wracking days. It’s not easy at all. I recall that moment on Sunday when I first posted about this case with tears in my eyes so I couldn’t even see what I was writing and I asked your kind help.
No doubt you have done and still do a sacred and faithful work and thanks to you I am here and you give me strength and power in such a remarkable way in this insane battle.
I hug you all a huge hug and say again thank you thank you thank you from the bottom of my heart!
With great appreciation, 
Elinor 

Traduit par Eran Sadeh, posté sur le groupe Facebook de soutien à Elinor.

>>> Jeudi 19 décembre :

Màj 21h : la Haute Cour de justice gèle l’amende !

Jeudi, le juge de la Haute Cour Yoram Danziger a rendu sa décision et a énoncé une injonction qui gèle la décision rabbinique. Il a décrété que le tribunal rabbinique de Netanya et la cour suprême rabbinique devaient répondre à l’appel déposé par la mère d’ici le 9 janvier prochain.

Source : i24news.tv

La requête auprès de la Cour suprême a été déposée hier : article en français sur lapresse.ca

Information évidemment reprise dans les médias isréaliens, voir notamment Haaretz et The Jerusalem Post.

Le site intactiviste juif Beyond The Bris a également écrit un article sur l’affaire : Ethical Issues in Israel’s Bizarre Circumcision Case.

>>> Jeudi 5 décembre :

Nouvelle manifestation de soutien pour Elinor à Tel-Aviv, voir l’événement sur facebook. Vidéo sur youtube.

Manifestation à New-York, devant le consulat israélien :

Intactivistes New-York

D’autres photos et compte rendu sur cette page Facebook

>>> Samedi, 20h00 :

Ronit Tamir, sur le groupe de soutien : « There is not much I can update about Elinor today, nothing had happened yet and we are still waiting. Please keep on being here,posting your words, supporting her and being strong and ready to fight for our right to be free people , not forced to do any religious rituals by the Rabbinate. »

>>> Vendredi, 22h30 :

Haaretz : « Civil courts need to send an important message that individual rights take precedence over religious customs, however widespread they are. »

>>> Vendredi, 13h00 :

Ronit Tamir sur le groupe de soutien, à propos des dons pour Elinor : « Elinor must go to high court of justice. will still don’t know who will be representing her there , i think that the best thing now is to wait and see her needs and how much it’s gonna cost before donating, I’ve opened the account now because people couldn’t wait – they wanted to donate here-and-now and I had to set the thing properly. Next week I assume that we all know hpw much money she actually needs fot high court. In addition if she goes to very bad financial situation the money will be used to support her personally – for example if she will be forced to actually pay the fine. Please wait for things to be more clear on this side and I’ll be able to give more details. »

L’affaire est de plus en plus relayée par les médias : articles dans The Australian et The Seattle Times ces 12 dernières heures.

Màj : Montreal Gazette, Daily News, Global News Update, Weekly Daily News, Calgary Herald, The Guardian, etc.

Pas grand chose en français à l’heure actuelle : i24news.tv avait semble-t-il été le premier à relayer l’info mardi dernier, puis directmatin.fr avait publié une brève mercredi et fait-religieux.com a publié un article hier.

>>> Vendredi, 01h00 :

La chaîne de télévision russe Channel 9 a fait un reportage sur le sujet : on peut y voir une interview d’Elinor ainsi que la manifestation de soutien (début à 11:20).

Màj : extrait disponible :

Capture d’écran du reportage montrant la manifestation :

Intactivistes israéliens

Le journal israélien Haaretz a publié un édito intitulé : « La circoncision ne devrait pas être imposée »

« The question of circumcision should be decided by the child’s parents, and not by the rabbinical court. If the disagreement between the parents cannot be resolved, it stands to reason that the default should be avoidance from an irreversible procedure, and leaving the decision to the child when he’s old enough. We hope that the High Court of Justice, which will have to decide on this issue soon, will null the ruling of the rabbinical court. This way it will send an important message that the rights of the individual in Israel prevail religious customs, popular as they may be. » – Traduction anglaise d’Eran Sadeh sur le groupe de soutien.

>>> Vendredi, 00h30 : 

Message de Eran Sadeh qui aide à la campagne de don pour Elinor, posté sur le groupe facebook :

« The fund raising is for supporting Elinor in her public and legal battle *against* the ruling of the rabbinical court, and not for paying the fine »

>>> Vendredi, 00h10 :

Irish Independent vient de publier un article sur l’affaire. Une manifestation de soutien à Elinor a eu lieu à Tel Aviv, Israël.

Manifestation de soutien à Elinor

>>> Jeudi, 21h50 :

Toujours à propos de la campagne de dons, Ronit Tamir apporte les détails attendus :

« A dedicated bank account was opened today . I’m the « manager » of the account and Elinor is the one that will accept every cent that will be deposited there. The details are: Bank name is : Mizrahi-Tefahot, branch number : 571 (named « Atid ») account number : 186745, the account will be activated only from tomorrow 14:00 Israel time

You can still use Eran’s site « GonNNen » and PayPal account – because any money passed to Eran will immediately passed to Elinor’s new account. Thanks everyone »

>>> Jeudi, 15h :

A propos de la campagne de dons : voici des précisions de Ronit Tamir (fondatrice d’un groupe de soutien israélien pour les familles qui ne veulent pas circoncire leurs fils) postées sur le groupe facebook de soutien à Elinor :

« I’ve opened today a special bank account dedicated to donations to Elinor. I’m the manager of the account and Elinor will get every Shekel / Dollar that will be deposited for her. Currently we used Eran Sadeh’s PP account because people wanted to donate and we still did not have a formal approval for the other account. Eran will pass the whole amount of money he already got (which is already about 500$ ) the moment Elinor’s account will be activated (only one little approval is needed)

since it is not urgent to have any money today or tomorrow – anyone that wants to donate but prefers the final account can simply wait for tomorrow . I’ll be reporting from time to time about the status of the account etc. »

Pour l’espace francophone, Droit au Corps a le plaisir de soutenir la démarche Brit Shalom, l’Alliance sans souffrance, apparue en 2016.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page