Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Afrique du Sud : la circoncision cause des dizaines de morts

Afrique du Sud : la circoncision cause des dizaines de morts

Beaucoup continuent de promouvoir cette pratique absurde, malgré les drames qu’elle provoque.

Trente jeunes hommes sud‐africains sont décédés des suites de circoncisions rituelles, rite qui marque le passage à l’âge adulte, dans la province du Cap Oriental, ont déclaré, le 7 juillet 2013, les autorités locales.

293 autres jeunes Sud‐Africains sont actuellement hospitalisés pour déshydratation, gangrène ou des infections consécutives à ces rites, ont ajouté dans un communiqué les services de santé de la province.

En mai, trente quatre décès avaient déjà été déplorés dans deux autres provinces.

Circoncision en Afrique du Sud

Jeunes hommes après une cérémonie de ciconcision, Cap‐Oriental, Afrique du Sud / AFP

Les rites d’initiation, courants chez les Xhosas, les Sothos et les Ndébélés, ont fait descentaines de morts ces dernières années en Afrique du Sud malgré les efforts des autorités pour tenter d’inculquer quelques règles d’hygiène aux guérisseurs traditionnels.

Outre la circoncision, l’initiation comprend généralement plusieurs semaines dans le bush, au cours desquelles des anciens enseignent les valeurs du courage viril et la discipline.

Le parti au pouvoir, l’ANC, a déploré dimanche « ce désastre » et a demandé de mieux encadrer les tradipatriciens, en les accréditant.

Source : Slate Afrique

A lire également :

L’association médicale Sud‐Africaine dénonce la circoncision infantile

Circoncision en Afrique du Sud : les prépuces pourraient être vendus

Partager / Share :

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page