Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Botswana : hommes réticents à se faire circoncire, fin du financement
Botswana : hommes réticents à se faire circoncire, fin du financement

Botswana : hommes réticents à se faire circoncire, fin du financement

Mmegi (Botswana)
29 août 2013

JHPIEGO se retire du financement de la circoncision

par Onalenna Kelebeile

SELEBI‐PHIKWE : Une organisation internationale (et non pas japonaise comme le dit l’article original, ndlr), JHPIEGO, s’est retiré du financement de la Safe Male Circumcision (Circoncision Masculine Sécurisée – SMC) parce que le pays n’a pas réussi à atteindre l’objectif de 40 hommes circoncis par jour.

Le programme connu sous le nom de SMC/MOVE était une stratégie nationale qui a débuté en Octobre 2012 et devait durer cinq ans. Le retrait du financement signifie que le programme s’arrête moins d’un an après son lancement.

En livrant le rapport du Comité du développement urbain, l’officier du district de Selebi‐Phikwe, Orishiwa Sitekia, a récemment déclaré que le programme SMC/MOVE avait stoppé en raison d’un manque de fonds et une interruption de travail de l’équipe le 15 août.

« Les fonds pour cette stratégie nationale ont été retirés en raison de l’échec du programme de respecter l’objectif fixé de circoncire 40 hommes par jour. Seuls 10 hommes en moyenne étaient circoncis dans une journée, » a‐t‐elle dit.

Sitekia dit que les SMC continueront à être faites dans les établissements de santé locaux par les équipes de gestion de la santé du district.

(…)

Ilajewe FM
7 août 2013

Les États‐Unis cessent le financement du programme de circoncision

Le gouvernement des États‐Unis à travers le President’s Emergency Plan For AIDS Relief  (Plan d’urgence du Président pour la lutte contre le sida – PEPFAR) a cessé de financer le programme Safe Male Circumcision (SMC) du Botswana.

S’adressant aux résidents de Khuduyamajako dans Letlhakeng Est récemment, le ministre adjoint de la Santé, l’honorable Gaotlhaetse Matlhabaphiri, a dit que c’était à cause de la réticence des hommes à se faire circoncire.

Il a souligné que le gouvernement avait prévu d’avoir circoncis des milliers d’hommes d’ici la fin de l’année et était préoccupé par le faible taux de participation rencontré depuis le début du programme.

(…)

Source : Circumstitions News

Pourquoi ces programmes de circoncision ont‐ils été mis en place ? Lire cet article.

Articles connexes : 

Le Monde, 07/05/09 : Le Botswana veut circoncire 80 % des hommes pour combattre le sida

Jeune Afrique, 14/05/12 : Se faire circoncire ou pas : au Botswana, les hommes hésitent malgré le sida


Agrandir le plan

Partager / Share :

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page