Vous êtes ici : Accueil > Le prépuce > Que faire si mon fils a subi un décalottage forcé ?

Que faire si mon fils a subi un décalottage forcé ?

Si votre enfant a été victime d’un décalottage forcé, voici nos recommandations.

Cet article fait partie du dossier Santé du pénis.

1. Mettez-vous à la place de l’enfant, la première chose à faire est de le sécuriser :

- dites-lui que ce qu’il a vécu est anormal et que la personne qui a touché son pénis a mal agi ;
- indiquez-lui les étapes qui vont suivre pour lui donner de la visibilité et lui montrer que la situation est sous votre contrôle.

2. Faites examiner votre enfant : accompagnez votre enfant dès que possible chez un médecin pour qu’il reçoive des soins. Demandez au médecin d’attester par écrit ce qu’il constate et prenez des photos s’il y a des traces de blessure. Ces éléments pourront servir de preuve devant un tribunal.

3. Envisagez une aide psychothérapeutique : le réseau santé de Droit au Corps est en cours de constitution

4. Protégez les autres enfants : si la personne ayant décalotté votre enfant est un professionnel de santé, faites un signalement à sa hiérarchie et à l’autorité compétente qui supervise sa profession (pour un médecin : l’Ordre des médecins) pour qu’une sanction lui soit signifiée. Droit au Corps peut vous accompagner dans cette démarche.

Voici la liste des autorités compétentes :

Pour la France :

- Conseil de l’Ordre des médecins : il faut s’adresser à celui de votre département : la liste est disponible à cette adresse ;
- autres à venir

Pour la Belgique : à venir

Pour la Suisse : à venir

Pour le Québec : à venir

5. Témoignez : nous vous invitons à contacter notre association pour témoigner (anonymement). Votre témoignage contribuera aux prises de conscience.

6. Demandez réparation : vous pouvez porter plainte contre la personne ayant décalotté votre enfant. Si vous n’avez pas d’avocat et ne savez pas comment effectuer les démarches juridiques, vous pouvez vous renseigner :

- France : auprès de votre Mairie, d’un point d’accès au droit (PAD)
- Suisse : à venir
- Belgique : à venir
- Québec : à venir

Le réseau juridique de Droit au Corps est en cours de constitution.

> À lire : Le médecin, le décalottage de mon fils, le droit et moi

Mis à jour 21/12/2019

Partager / Share :

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page