Vous êtes ici : Accueil > Le prépuce > Développement normal du pénis : ce qu’il faut savoir

Développement normal du pénis : ce qu’il faut savoir

Avant d’aborder les mauvaises et les bonnes pratiques en matière de santé du pénis, il est important de comprendre comment le pénis se développe.

Note : cet article fait partie du dossier « Santé du pénis »

Sommaire

1. Fusion initiale prépuce-gland et anneau préputial serré
2. Séparation spontanée et progressive, et détente de l’anneau
3. Rétraction du prépuce à un âge très variable
4. Le prépuce expliqué en vidéo
5. Résumé
6. Références

Fusion initiale prépuce-gland et anneau préputial serré

Le prépuce entame son développement à huit semaines de grossesse et recouvre le gland à seize semaines. [1] La surface interne du prépuce et la surface du gland sont alors unies par un tissu épithélial commun : prépuce et gland sont véritablement fusionnés l’un à l’autre. [1-3]

De plus, l’extrémité du prépuce, que l’on nomme « anneau préputial », est souvent serrée dans la petite enfance. [4]

Pénis d'enfant intact

Pénis typique du jeune garçon : fusion prépuce-gland et anneau préputial serré

Séparation spontanée et progressive, et détente de l’anneau

Le prépuce et le gland vont se séparer de manière spontanée et progressive [3] par un processus de kératinisation puis de desquamation, [1, 2] mais aussi par la croissance, la maturation, les érections naturelles ou encore les gestes de l’enfant qui joue avec son pénis, surtout au moment de la puberté. [5, 6]

Ce phénomène, que l’on appelle « séparation balano-préputiale » (balano = gland), commence à 6 mois de grossesse [4] et s’achève à un âge très variable, parfois seulement à la fin de l’adolescence. [3]

De même, l’anneau préputial va naturellement se détendre à mesure que l’âge augmente. [4]

schema developpement penis prepuce gland

Développement du pénis, de l’embryon à l’âge adulte. “BPL” signifie balano-preputial lamina,
soit feuillet balano-préputial, qui unit prépuce et gland.

Rétraction du prépuce à un âge très variable

C’est seulement une fois la séparation balano-préputiale achevée et l’anneau préputial suffisamment relâché que le garçon peut rétracter son prépuce et laisser apparaître le gland ; c’est ce que l’on appelle le décalottage.

L’âge moyen auquel le décalottage devient possible se situe entre 10 et 12 ans, [3, 4, 7-9] soit bien plus tard que ce que la science médicale a cru jusqu’en 1968, ce que beaucoup de médecins ignorent encore au début du XXIe siècle. [11]

Un prépuce non rétractable est donc la condition la plus fréquente avant l’adolescence. Il s’agit d’un état normal qui ne nécessite aucune intervention et qui ne doit pas être confondu avec un état pathologique. [11]

graphique retractabilite prepuce fonction age docteur oster

Rétractabilité du prépuce en fonction de l’âge, d’après l’étude du Dr Øster [3]

Vocabulaire : pourquoi le mot « adhérence » est-il inadapté ?

Certains professionnels de santé parlent d’« adhérences » entre le prépuce et le gland pour décrire la non séparation de ces deux structures. Pourtant, l’utilisation de ce terme dans ce cas est inadaptée et critiquée dans la littérature scientifique depuis au moins 1949. [1]

Le docteur Naouri explique que ce mot « emprunté à la pathologie » est « inapproprié et fallacieux » car il « implique que le gland et le prépuce sont des structures d’abord séparées qui se trouveraient de nouveau réunies par un processus pathologique, sur lequel il faut agir. » [10]

Or, comme nous l’avons vu, gland et prépuce sont initialement fusionnés et se séparent naturellement : il n’y a donc aucune adhérence à traiter.

Les termes suivants sont scientifiquement corrects : « fusion », « union », « (non) séparation », « (non) clivage ». [5, 10, 11]

Le prépuce expliqué en vidéo

La vidéo ci-dessous s’intéresse à l’anatomie et à la physiologie du prépuce. Le développement du pénis y est largement traité.

Voir la vidéo sur YouTube

Note : des sous-titres en français sont prévus dans les prochaines semaines.

Résumé

La science a montré que :

  • le prépuce est initialement fusionné au gland et la plupart des jeunes garçons ont un anneau préputial serré ;
  • de manière spontanée et progressive, le prépuce et le gland vont se séparer et l’anneau préputial va se relâcher ;
  • l’âge auquel le prépuce devient rétractable varie grandement selon les garçons : un prépuce non rétractable est la condition la plus fréquente avant l’adolescence.

*

Dans la deuxième partie de ce dossier, nous montrons qu’il ne faut jamais rétracter le prépuce de l’enfant : il s’agit d’une mauvaise pratique à bannir.

Références

1. Gairdner D. The fate of the foreskin: a study of circumcision. Br Med J 1949;2:1433-7.

2. Deibert GA. The separation of the prepuce in the human penis. Anat Rec 1933;57:387-399.

3. Øster J. Further fate of the foreskin: incidence of preputial adhesions, phimosis, and smegma among Danish Schoolboys. Arch Dis Child 1968;43:200-3.

4. Kayaba H, Tamura H, Kitajima S, et al. Analysis of shape and retractability of the prepuce in 603 Japanese boys. J Urol 1996;156(5):1813-5.

5. Naouri A. L’enfant bien portant, Seuil, 1993, aldonaouri.com

6. Winckler M. Touche pas à mon prépuce !!! martinwinckler.com 2005 (mis à jour en 2014)

7. Thorvaldsen MA, Meyhoff H. Patologisk eller fysiologisk fimose? Ugeskr Læger 2005;167(17):1858-62.

8. Agarwal A, Mohta A, Anand RK. Preputial retraction in children. J Indian Assoc Pediatr Surg 2005;10(2):89-91.

9. Hsieh T-F, Chang C-H, Chang S-S. Foreskin development before adolescence in 2149 schoolboys. Int J Urol. 2006 Jul;13(7):968-70.

10. Naouri A. Ne touchez plus au prépuce de l’enfant. Le Généraliste 1986 : 868.

11. Care of the Intact (Not Circumcised) Penis in the Young Child, Doctors Opposing Circumcision, 2016

Partager / Share :

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page