Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Pression croissante sur la circoncision : ARTE s’y penche

Pression croissante sur la circoncision : ARTE s’y penche

La chaîne à vocation européenne ARTE se penche sur le projet d’interdiction de la circoncision rituelle au Danemark, avec cette interview de Lena Nyhus, présidente de Intact Denmark.

Entretien de Lena Nyhus par Arte

Après le 3 pages récemment obtenu par Droit au Corps dans Gazelle Magazine, magazine international destiné à un public maghrébin francophone, c’est une nouvelle avancée dans la mise en visibilité de notre cause en Europe, qu’il est prévu de poursuivre avec ARTE en 2020.

L’émission Vox Pop (Arte) éclaire le débat sur la circoncision qui prend de l’ampleur en Europe depuis quelques années. La journaliste, Nora Hamadi, échange avec Lena Nyhus, présidente d’Intact Denmark, sur les différents points de vue dans ce débat : protection des enfants avec la nécessité qu’ils consentent à toute modification de leur propre corps d’une part, craintes pour la perpétuation des traditions et « l’identité » des juifs et des musulmans d’autre part. L’option de retarder la circoncision à l’âge d’un consentement éclairé semble émerger comme la piste la plus prometteuse pour sortir de ce débat pour l’instant conflictuel.

Lena Nyhus fait ressortir deux points particulièrement importants :

- même dans des conditions opératoires optimales, avec « les meilleurs chirurgiens » danois, la circoncision des enfants entraîne plus de 5 % de complications, dont certaines peuvent être graves ;

- selon le ministère de la justice danois, interdire la circoncision rituelle avant l’âge de 18 ans ne serait nullement une atteinte à la liberté de religion, non seulement selon le droit danois mais au regard des textes de droit européens, puisque chacun conserverait cette liberté à partir de 18 ans.

À noter que la collaboration qui a fonctionné entre Intact Denmark et Droit au Corps à l’occasion de la préparation de cette émission est l’une des manifestations de la coordination internationale que Droit au Corps développe depuis le lancement de l’Appel au Débat sur la circoncision en 2019.

Partager / Share :

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page