Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Rwanda : le gouvernement veut faire circoncire 700 000 hommes en 3 ans

Rwanda : le gouvernement veut faire circoncire 700 000 hommes en 3 ans

Afrique Expansion avec AFP, le 26.11.2013

Le Rwanda a lancé mardi une campagne nationale visant à circoncire des centaines de milliers d’hommes suivant une méthode “non-chirurgicale”, dans le but de lutter contre la propagation du sida.

Le Rwanda est le premier pays à lancer la circoncision non-chirurgicale auprès des hommes adultes, dans le but de réduire les infections par le VIH”, a annoncé la ministre rwandaise de la Santé, Agnes Binagwaho, en lançant ce programme soutenu par l’ONU, le Fonds mondial de lutte contre le sida et le Programme d’urgence du président des Etats-Unis pour la lutte contre le sida (Pepfar).

Le ministère de la Santé dit, avec cette méthode et les méthodes chirurgicales classiques, viser la circoncision de 700 000 hommes âgés de 15 à 49 ans d’ici à la fin de 2016.

Lancement du prepex au Rwanda

La ministre Agnes Binagwaho et d’autres responsables de la santé à l’occasion du lancement du Prepex, à l’hôpital militaire de Kanombe (News of Rwanda)

Les études montrent que la circoncision réduit le risque de contracter le VIH / sida par des rapports hétérosexuels d’environ 60 %”, a ajouté la ministre dans un communiqué. “La circoncision masculine est l’une des stratégies clés dans la lutte contre le sida”.

La circoncision “non-chirurgicale”, mise en place par l’entreprise israélienne Circ MedTech, repose sur un objet en plastique appelé Prepex, composé de deux anneaux et d’un élastique, qui, une fois appliqué, coupe la circulation sanguine au niveau du prépuce.

Le prépuce s’atrophie alors et tombe au bout de sept jours. Les hommes qui ont recours à cette technique doivent ensuite s’abstenir de tout rapport sexuel pendant six semaines.

Dispositif prepex pour circoncision

Le dispositif Prepex : vidéo de démonstration sur le site officiel

C’est une procédure très simple qui peut être effectuée par n’importe quelle infirmière (…) dans un cadre non stérile”, a expliqué à l’AFP Tzameret Fuerst, co-fondatrice et présidente de Circ MedTech, précisant que ce dispositif était une réponse au manque d’infrastructure des pays africains.

Le taux de prévalence du VIH chez les hommes au Rwanda est de 3 %. Un pourcentage relativement bas comparé aux autres pays africains.

Le kit Prepex fait ou a fait l’objet de tests pilotes au Kenya, en Ouganda, au Zimbabwe, en Zambie, au Mozambique, en Afrique du Sud et au Botswana.

»> (Re)lire notre article : Circoncision et SIDA

Au Rwanda, selon une étude de santé publique réalisée en 2005, la proportion circoncis/intacts ayant contracté le VIH était de 3,8 contre 2,1.”

Partager / Share :

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page